Accueil

L’actualité des chirurgiens dentistes en Rhône-Alpes

08/03/2016
Communiqué de l’URPS des Chirurgiens Dentistes de la région Auvergne Rhône-Alpes
Oui
A NE PAS MANQUER
26/01/2016
Communiqué de presse présentant le nouveau bureau de l'URPS des Chirurgiens-Dentistes d'Auvergne Rhône-Alpes. Veuillez cliquer ici pour accéder au document   
Oui
NOUVEAU BUREAU URPS
21/12/2015
Les votes pour élire les représentants des chirurgiens-dentistes libéraux conventionnés au sein des Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) ont été dépouillés vendredi 11 décembre 2015....
Oui
ELECTIONS
24/11/2015
Les chirurgiens-dentistes sont amenés à voter pour les élections des...
Oui
IMPORTANT- ELECTIONS
14/11/2015
Plus de 93 % des savoyards et hauts-savoyards ont une bonne image de la profession. Dans ces départements, les résultats du baromètre d’image mettent en avant le fait que le chirurgien-dentiste est,...
Oui
A ne pas manquer
14/11/2015
94,3 % des isérois sont satisfaits de leur chirurgien-dentiste et ils sont plus nombreux que la moyenne à estimer que la proximité géographique est un critère de choix important.
Oui
A ne pas manquer
12/11/2015
Le baromètre d’image régional réalisé par l’URPS CD-RA permet de faire ressortir des statistiques départementales sur la perception qu’ont les patients de la profession de chirurgien-dentiste. Dans...
Oui
A ne pas manquer
12/11/2015
Les Rhônalpins habitant un territoire sous-doté ont une meilleure image de la profession de chirurgien-dentiste. En Drôme-Ardèche, les personnes interrogées apprécient et reconnaissent le...
Oui
A ne pas manquer
08/11/2015
Les Rhônalpins ont une bonne image de leur chirurgien-dentiste ! 89 % des rhônalpins interrogés ont une bonne image de la profession de chirurgien-dentiste, voire une très bonne image pour près d’un...
Oui
A ne pas manquer
27/10/2015
Dans le cadre de ses missions d’accompagnement et de valorisation de la profession, l’URPS CD-RA a réalisé un baromètre d’image régional afin de mieux connaître la perception qu’ont les patients de...
Oui
à ne pas manquer

L'agenda de la profession

d l m m j v s
 
 
 
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
 
 
8 Mars 2016

L’association DENTEXIA a été déclarée le 4 mars 2016 en liquidation judiciaire par le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence avec un passif colossal déclaré de 22 millions d’Euros en 4 années d'existance.

Dans ses attendus, le tribunal déclare que "les grands principes ayant gouverné à la loi Bachelot semblent avoir été...

26 Janvier 2016

Communiqué de presse présentant le nouveau bureau de l'URPS des Chirurgiens-Dentistes d'Auvergne Rhône-Alpes.

Veuillez cliquer ici pour accéder au document 

 

21 Décembre 2015

Les votes pour élire les représentants des chirurgiens-dentistes libéraux conventionnés au sein des Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) ont été dépouillés vendredi 11 décembre 2015.

A l’instar ce qui a été noté sur le plan national, le taux de participation en région Auvergne Rhône-Alpes est de 44,31 %, en retrait par...

24 Novembre 2015
Les chirurgiens-dentistes sont amenés à voter pour les élections des URPS ...
14 Novembre 2015

Plus de 93 % des savoyards et hauts-savoyards ont une bonne image de la profession. Dans ces départements, les résultats du baromètre d’image mettent en avant le fait que le chirurgien-dentiste est, sans conteste, un acteur du domaine médical.

En effet, pour 73 % des rhônalpins, la profession relève du domaine médical (12,6 % du domaine...

14 Novembre 2015

94,3 % des isérois sont satisfaits de leur chirurgien-dentiste et ils sont plus nombreux que la moyenne à estimer que la proximité géographique est un critère de choix important.

En effet, les trois premiers critères de choix du chirurgien-dentiste en Isère sont : sur recommandation (51,2 %, + 6,2 points vs la moyenne régionale), sa...

12 Novembre 2015

Le baromètre d’image régional réalisé par l’URPS CD-RA permet de faire ressortir des statistiques départementales sur la perception qu’ont les patients de la profession de chirurgien-dentiste. Dans la Loire, les résultats sont très positifs et soulignent l’importance de l’expérience personnelle du patient.

Le département de la Loire...

12 Novembre 2015

Les Rhônalpins habitant un territoire sous-doté ont une meilleure image de la profession de chirurgien-dentiste. En Drôme-Ardèche, les personnes interrogées apprécient et reconnaissent le professionnalisme (des soins de qualité) de leur chirurgien-dentiste.

Ainsi, l’Ardèche, qui compte 160 chirurgiens-dentistes, partage-t-elle ex-aequo...

8 Novembre 2015

Les Rhônalpins ont une bonne image de leur chirurgien-dentiste ! 89 % des rhônalpins interrogés ont une bonne image de la profession de chirurgien-dentiste, voire une très bonne image pour près d’un tiers d’entre eux. Les résultats de cette étude sont présentés à Lyon cette semaine.

Cette bonne image est notamment fondée sur l’expérience...

27 Octobre 2015

Dans le cadre de ses missions d’accompagnement et de valorisation de la profession, l’URPS CD-RA a réalisé un baromètre d’image régional afin de mieux connaître la perception qu’ont les patients de la profession de chirurgien-dentiste. Les résultats seront présentés au mois de novembre lors de 5 conférences de presse.

Ces rencontres...

Groupes sécurité

Groupe nouvelles formes d'exercices

Groupe refus de soins

Parlez-vous l’acronyme ?

ARS : Agence Régionale de Santé

URPS : Union Régionale des Professionnels de santé

SROS : Schéma Régional de l’Organisation des soins

PRS : Projet Régional de Santé

CRSA : Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie

CODAMUS-TS : Comité Départemental de l’Aide Médicale d’Urgence, de la permanence des Soins et des Transports Sanitaires

EHPAD : Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

ORS : Observatoire Régional de Santé

Vue globale

/accueil
1
Page de base
/soiree-urps-chirurgiens-dentistes-rhone-alpes-et-aecdl-au-chateau-sans-souci
9
Actualités
/une-etude-qualitative-sur-la-demographie-en-region-rhone-alpes-premiers-resultats
10
Actualités
/creation-de-lassociation-des-urps-rhone-alpes-laura
11
Actualités
/video
12
Page de base
/evenement-test
14
Agenda
/event-2
15
Agenda
/organisation
17
Organisation
/article-l4031-3-du-code-de-sante-la-sante-publique-issu-de-larticle-123-de-la-loi-hpst-du-21-juillet
18
Mission
/article-r4031-2-du-code-de-la-sante-publique-issu-de-larticle-1-du-2-juin-2010
19
Mission
/contact
21
Webform
/missions
22
Page de base
/actions
23
Page de base
/actualites
24
Page de base
FAQ
/faq
26
Page de base
/telechargements
27
Page de base
/liens-utiles
28
Page de base
/union-ndeg1-la-newsletter-historique-de-lurps-chirurgiens-dentistes-rhone-alpes
29
Téléchargement
/communique-de-presse-du-15102013
30
Téléchargement
/communique-sur-laccessibilite-de-votre-cabinet
31
Téléchargement
/membres-du-bureau
37
Page de base
/membre-du-conseil-dadministration
38
Page de base
/contribuer-un-groupe
39
Webform
/test-1
40
Lettre d'information Simplenews
/mentions-legales
45
Page de base
/acronymes
82
FAQ
/statuts-urps-cdra
83
Téléchargement
/rapport-moral-20112012
84
Téléchargement
/bulletin-urps-cdra-2012
85
Téléchargement
/communique-de-presse-du-13102013
87
Téléchargement
/livret-securite
111
Téléchargement
/questionnaire-denquete
112
Téléchargement
/guide-pour-reussir-laccessibilite-du-cabinet
113
Téléchargement
/bassins-sous-dotes-2011
114
Téléchargement
/liste-des-communes-sous-dotees-dentistes-rhone-alpe
115
Téléchargement
/questionnaire-chirurgiens-dentistes
116
Téléchargement
/la-desertification-des-dentistes-en-ra-une-realite
117
Téléchargement
/aura-status
121
Téléchargement
/plateforme-sante
122
Téléchargement
/projet-regional-de-sante
123
Téléchargement
/compte-rendu-dactivite-du-groupe-refus-de-soins
124
Article
/compte-rendu-dactivite-du-groupe-refus-de-soins-1
126
Page de base
/rencontre-urps-chirurgien-dentiste-de-rhone-alpes
127
Actualités
/article-pessoa
128
Actualités
/zones-sous-dotees-et-tres-sous-dotees-decouvrez-les-en-avant-premiere
129
Actualités
/rencontres-departementales-cest-parti
130
Actualités
/deuxiemes-rencontres-de-lurps-chirurgiens-dentistes-rhone-alpes
131
Actualités
/page-test-ornella
132
Page de base
/tournee-de-presse-saint-etienne
134
Actualités
/tournee-de-presse-roanne
135
Actualités
/tournee-de-presse-bourg-en-bresse
136
Actualités
/tournee-de-presse-annecy
137
Actualités
/tournee-de-presse-valence
138
Actualités
/tournee-de-presse-privas
139
Actualités
/tournee-de-presse-grenoble
140
Actualités
/interview-du-dr-phlippe-balagna-president-de-lurps-chirurgiens-dentistes-rhone-alpes-concernant-les
141
Actualités
/retombees-presse
142
Actualités
/soiree-cesp-25092014-fac-de-lyon
143
Actualités
/mobilisation-du-3009
144
Actualités
/mobilisation-mediatique-grenoble
145
Actualités
/mobilisation-mediatique-ain-loire-et-rhone
146
Actualités
/mobilisation-valence-du-30-septembre-2014
148
Actualités
/quest-ce-que-le-cesp
149
Actualités
/desert-medicaux-letude-menee-en-2014
158
Actualités
/cesp-retour-sur-lengagement-de-lurps-des-chirurgiens-dentistes-de-rhone-alpes
159
Actualités
/communique-de-presse-du-14-novembre-2014
160
Téléchargement
/dossier-de-presse-les-zones-sous-dotees
161
Téléchargement
/depistage-des-cancers-buccaux
162
Actualités
/sinstaller-en-ile-de-france
163
Actualités
/cesp-portrait-de-cyril-luthi
164
Actualités
/lurps-chirurgiens-dentistes-la-une
165
Actualités
/lurps-et-les-reseaux-sociaux
166
Actualités
/lurps-chirurgiens-dentistes-sur-twitter
167
Actualités
/rhone-alpes-focus-sur-les-territoires-sous-dotes
168
Actualités
/la-journee-trans-generationnelle-du-24012015-valloire
170
Actualités
/journee-intergenerationnelle-du-24-janvier-2015
171
Actualités
/journee-transgenerationnelle-24-janvier-2015
172
Actualités
/lurps-vous-presente-ses-voeux
173
Actualités
/journee-partenariat-urps-et-aecdl-du-24-janvier-0
176
Actualités
/journee-trans-generationnelle-du-24-janvier-2015
177
Actualités
/annulation-de-la-manifestation-du-22-janvier-2015
178
Actualités
/valloire-dent-la-poudre
179
Actualités
/valloire-le-bilan
180
Actualités
/desertification-medicale
181
Actualités
/manifestation-du-15-mars
182
Actualités
/mobilisation-du-15-mars-2015
183
Actualités
/2eme-desert-medical-de-france-la-region-centre
184
Actualités
/barometre-dimage-de-lurps-chirurgiens-dentistes
185
Actualités
/commission-refus-de-soins
186
Actualités
/deserts-medicaux-val-de-marne
187
Actualités
/perquisition-ordre-des-chirurgiens-dentistes
188
Actualités
/diplomes
189
Actualités
/les-dents-de-la-riviere
190
Actualités
/les-dents-de-la-riviere-0
191
Actualités
/les-dents-de-la-riviere-1
192
Actualités
/journees-transgenerationnelles
193
Actualités
/retour-sur-la-journee-transgenerationelle-valoir
194
Actualités
/le-cabinet-du-futur
195
Actualités
/desertification
196
Actualités
/zones-sous-dotees
197
Actualités
/elections-et-bilan-mandat
198
Actualités
/elections-et-bilan-mandat-0
199
Actualités
/soiree-cesp-1410
200
Actualités
/conference-de-presse-region
201
Actualités
/bilan-1
203
Vidéo Spécial Elections
/bilan-2
204
Vidéo Spécial Elections
/points-de-vues-1
205
Vidéo Spécial Elections
/points-de-vues-2
206
Vidéo Spécial Elections
/points-de-vues-3
207
Vidéo Spécial Elections
/engagements-1
208
Vidéo Spécial Elections
/engagements-2
209
Vidéo Spécial Elections
/engagements-3
210
Vidéo Spécial Elections
/resultats-barometre-regional
211
Actualités
/resultats-barometre-loire
212
Actualités
/resultats-barometre-drome-ardeche
213
Actualités
/resultats-barometre-savoie-haute-savoie
214
Actualités
/resultats-barometre-isere
215
Actualités
/elections-urps
216
Actualités
/resultats-des-elections-des-chirurgiens-dentistes-liberaux-lurps-chirurgiens-dentistes-auvergne
217
Actualités
/communique-de-presse-nouveau-bureau-de-lurps
218
Actualités
/important-dentexia-0
220
Actualités

Vue globale

9

Soirée URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes et AECDL au château Sans-Souci

10 Octobre 2013

C’est devant une assistance associant une centaine de praticiens et étudiants que l’URPS  Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes a proposé une rencontre entre les différents acteurs de la santé en région autour de la démographie professionnelle et les aides à l’installation. Des débats riches, nourris pas les questions de l’auditoire, ont permis à chacun de prendre la mesure des enjeux de l’avenir de la profession en Rhône-Alpes.

Un cocktail-musical, animé par le groupe chambérien Accouphen qui compte deux chirurgiens-dentistes dans ses membres, a clôturé la soirée.

10

Une étude qualitative sur la démographie en région Rhône-Alpes : premiers résultats

5 Janvier 2014

L’enquête initiée par l’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes en partenariat avec l’Observatoire Régional de Santé avance selon le programme annoncé. Après une longue phase d’enquêtes sur le terrain avec des praticiens installés en zones sous-dotées, les questionnaires sont maintenant en phase d’analyse, les premiers résultats feront l’objet d’une présentation générale en janvier 2014 puis seront présentés dans les différents départements lors d’une tournée en région.

Vous inscrire aux rencontres départementales. Cliquez ici.

11

Création de l’Association des URPS Rhône-Alpes : L’AURA

1 Mars 2013

Création de l’Association des URPS Rhône-Alpes : L’AURA

A l’initiative de l’ l’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes, sept URPS de Rhône-Alpes viennent de créer l’Association des Unions Régionales des Professionnels de Santé de Rhône-Alpes) qui rassemblent des unions professionnelles qui désirent mutualiser leurs moyens mais, au-delà, assurer la défense de l’exercice professionnel libéral en région. L’AURA représente près des 20 000 praticiens libéraux qui rencontrent chaque jour quelques 300 000 patients, soit 5 % de la population de la région.

Pour découvrir L’AURA. Cliquez ici.

14

evenement test

Evenement test

date agenda: 
Jeudi, Décembre 12, 2013 - 10:30
15

Event 2

zefzefzGEZAGZEGFZEG

date agenda: 
Vendredi, Décembre 13, 2013 - 16:45
17

Organisation

Institués par la Loi HPST (Hôpital Patients Santé Territoires) du 21 juillet 2009, les Unions Régionales de Professionnels de Santé (URPS) ont pour vocation d’encadrer l’implication des libéraux dans la préparation et la mise en œuvre du Projet Régional de Santé pilotée les Agences de Santé Régionales (ARS).

Pour découvrir le texte officiel de la Loi HPST- cliquez ici
Pour découvrir le projet de santé de l’ARS pour Rhône-Alpes - cliquez ici

L’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes est constitué de 18 représentants élus lors des élections du 16 décembre 2010. Les 3 syndicats de la profession (CNSD, FSDL, UJCD) y sont représentés. Un bureau de 7 permanents a été constitué pour définir, animer et mettre en œuvre la politique décidée au plan local sous le contrôle du conseil d’administration.

Pour découvrir les membres du bureau. Cliquez ici
Pour découvrir les membres du conseil d’administration. Cliquez ici


L’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes, à l’initiative de son Président le Docteur Philippe Balagna, a décidé de catalyser toutes les énergies de la profession en région en fédérant toutes les sensibilités syndicales autour d’un mot d’ordre commun exprimé dans une signature originale : « Nous parlons d’une même bouche ».
Intérêt du patient et volonté de défendre les spécificités de l’exercice libéral sont les deux leitmotiv d’une pratique unique en région au sein des URPS.

Pour découvrir la charte de l’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes. Cliquez ici


L’ ARS : Agence Régionale de Santé

L’Agence Régionale de Santé (ARS) est un établissement public administratif de l’État français chargé de la mise en oeuvre de la politique de santé dans la région. Créées le 1er avril 2010, les Agences Régionales de Santé sont régies par le titre III du livre IV de la première partie du code de la santé publique.
Ces établissements, créés en vertu de la loi no 2009-879 du 21 juillet 2009 dite « Hôpital, patients, santé et territoire » (HPST), ont pour but « d’assurer un pilotage unifié de la santé en région, de mieux répondre aux besoins de la population et d’accroître l’efficacité du système. Concrètement, un des rôles des ARS est de rationaliser l’offre de soins, autrement dit les dépenses hospitalières et médicales.
L’Agence Régionale de Santé (ARS) est un établissement public de l’État à caractère administratif. Elle est placée sous la tutelle des ministres chargés de la santé, de la sécurité sociale, des personnes âgées et des personnes handicapées. Elle est administrée par un directeur général et dotée d’un conseil de surveillance .
Le conseil de surveillance est présidé par le préfet de région. Il comprend en outre 24 membres. Le conseil de surveillance approuve le budget et le compte financier. Il émet un avis sur le plan stratégique régional et sur le contrat pluriannuel d’objectifs et de moyens.
 

18

Article L4031-3 du code de santé la santé publique (issu de l’article 123 de la loi HPST du 21 juillet 2009).

« … Les Unions régionales des professionnels de santé et leur fédérations contribuent à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé au niveau régional, notamment de la préparation du projet régional de santé et à sa mise en œuvre.  Les unions régionales des professionnels de santé peuvent conclure des contrats avec l’agence régionale de santé et assurer des missions particulières impliquant les professionnels de santé libéraux dans les domaines de compétences de l’agence. Elles assument les missions qui leur sont confiées par les conventions nationales prévues au titre VI du livre 1er du code de la sécurité sociale. »

19

Article R4031-2 du code de la santé publique (issu de l’article 1 du 2 juin 2010)

« …Elles participent notamment :
1 - A la préparation et la mise en œuvre du projet régional de santé,
2 – A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue notamment de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins,
3 – A l’organisation de l’exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice,
4 – A des actions dans le domaine des soins, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeuthique,
5 – A la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens avec les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons de santé et les pôles de santé, ou de contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L4135-4,
6 – Au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés,
7 – A la mise en œuvre du développement professionnel continu. »

21

Contact

Nous écrire :

URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes
48 rue de Brest
69002 Lyon

22

Missions


Article L4031-3 du code de santé la santé publique (issu de l’article 123 de la loi HPST du 21 juillet 2009).
« … Les Unions régionales des professionnels de santé et leur fédérations contribuent à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé au niveau régional, notamment de la préparation du projet régional de santé et à sa mise en œuvre.  Les unions régionales des professionnels de santé peuvent conclure des contrats avec l’agence régionale de santé et assurer des missions particulières impliquant les professionnels de santé libéraux dans les domaines de compétences de l’agence. Elles assument les missions qui leur sont confiées par les conventions nationales prévues au titre VI du livre 1er du code de la sécurité sociale. »
Services de garde en Rhône-Alpes

Article R4031-2 du code de la santé publique (issu de l’article 1 du 2 juin 2010)
« …Elles participent notamment :

  1. A la préparation et la mise en œuvre du projet régional de santé,
  2. A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue notamment de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins,
  3. A l’organisation de l’exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice,
  4. A des actions dans le domaine des soins, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeuthique,
  5. A la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens avec les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons de santé et les pôles de santé, ou de contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L4135-4,
  6. Au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés,
  7. A la mise en œuvre du développement professionnel continu. »

 

23

Actions

L’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes a mis en place 6 groupes de travail pour structurer son action auprès des chirurgiens-dentistes et des responsables de la politique de santé publique en région. Ces groupes sont :

 

 

  • Groupe communication - responsable Jean-Pierre MOIROUD : mise en œuvre de différents outils de communication à destination des chirurgiens-dentistes Rhône-Alpes : charte, site web, lettre d’informations, rencontres…
 
  • Groupe Refus de soins - responsable Laurent HIRSCH : cultiver la loyauté et l’équité entre les acteurs de l’offre de soins.
Voir le compte-rendu d'activité du groupe refus de soins - cliquez ici
  • Groupe Démographie - responsable Jean-Philippe PEREZ : identifier les secteurs à risque de pénurie à court moyen et long terme et proposer des solutions à travers la conduite d’une enquête régionale exhaustive.
 
  • Groupe permanence des soins, sécurité en cabinet - responsable Paul MESCLON : mise en application du protocole national concernant la sécurité des professionnels de santé.
Voir l'article sur le protocole de sécurité - cliquez ici
  • Groupe Nouvelles formes d’exercices - responsable Max LACROIX : juger de la pertinence du modèle des Maisons de Santé Pluridisciplinaires (MSP) et étude de solutions alternatives.
 
  • Groupe soins aux handicapés et personnes âgées dépendantes - responsable Hatem CHOUGOUL : évaluer les besoins et quantifier ou coordonner les ressources disponibles.

 

 

26

FAQ

37

Membres du bureau

Dr Philippe BALAGNA
Président

Dr Max LACROIX
Vice Président

Dr Marc BARTHELEMY
Secrétaire Général

Dr Jean Denis ROCHE
Secrétaire Général Adjoint

Dr Alain VERCHERE
Trésorier

Dr Laurent HIRSCH
Trésorier Adjoint

 

38

Membre du conseil d’administration

Dr Sonia CHOVELON

Dr Yan LE FUR

Dr Éric LENFANT

Dr Yves MAISONNEUVE

Dr Gilbert MARTINEZ

Dr Paul MESCLON

Dr Alain MONTEILLARD

Dr Jean Philippe PEREZ

Dr Michel REPELLIN

Dr Eric ROCCA

Dr Jean-Maxime CHATEAU

Dr Hatem CHOUGOUL

 

39

Contribuer à un groupe

Pour contribuer à un groupe, veuillez remplir ce formulaire:

40

test 1

Accenderat super his incitatum propositum ad nocendum aliqua mulier vilis, quae ad palatium ut poposcerat intromissa insidias ei latenter obtendi prodiderat a militibus obscurissimis. quam Constantina exultans ut in tuto iam locata mariti salute muneratam vehiculoque inpositam per regiae ianuas emisit in publicum, ut his inlecebris alios quoque ad indicanda proliceret paria vel maiora.

45

Mentions légales

Vous êtes connecté sur le site de l’URPS Chirurgiens dentistes Rhône-Alpes, propriété exclusive de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes – 21 quai Antoine Riboud, 69002 Lyon - Confluence.
Directeur de Publication : Laurent Hirsch –
Hébergeur : FranceLink, 100 rue des Fougères, 69009 Lyon

Loi Informatique et Libertés :
Conformément à la loi Informatique et Liberté du 6 janvier 1978, vous disposez d’un droit d’accès et de rectification des données personnelles vous concernant. Vous pouvez exercer ce droit en adressant un courrier à : l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes – 48 rue de Brest – 69002 Lyon.

Protection des données :
L’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes s’engage à respecter la vie privée de tout utilisateur de son site Internet. Les données personnelles (nom, adresse, téléphone, e-mail) ne sont collectées qu’après avoir été fournies par l’utilisateur en toute connaissance de cause. Ces données pourront être stockées pour une durée limitée et éventuellement réutilisées à des fins statistiques ou marketing. Les données collectées ne feront en aucun cas l’objet de cessions à des organismes ou sociétés tiers.

Cookies:
Ce site utilise des cookies qui sont des fichiers stockés sur votre ordinateur permettant une facilité d’accès aux services proposés. En aucun cas, les cookies de ce site ne pourront servir à collecter des données personnelles sans votre accord exprès. Ces informations ne seront pas transmises en dehors de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes et ne seront pas utilisées dans le cadre de campagnes de communication non sollicitées. Nous vous informons que vous pouvez vous opposer à l’enregistrement de ces cookies en configurant votre ordinateur selon les modalités détaillées sur le site : www.cnil.fr.

Droits de reproduction et liens hypertexte :
Copyrights 2013. Tous droits de reproduction. Photos, illustrations, vidéos, audio et textes présentés dans ce site sont la propriété de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes. Ce site et son contenu sont protégés au sens du code de la propriété intellectuelle en particulier par les droits d’auteur, dessins et modèles et droits des marques. Tout téléchargement, capture d’écrans ou copie de son contenu de quelconque manière et pour n’importe quel usage sont entièrement interdits sans autorisation écrite et au préalable du Directeur de la Publication.
Le site de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes contient des liens hypertexte permettant l’accès à des sites tiers n’appartenant pas à l’ l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes qui, en conséquence, ne saurait être tenue pour responsable du contenu de ces sites.
La création de liens hypertexte vers le site de l’Union Régionale des Professionnels de Santé Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes doit faire l’objet d’une autorisation expresse et préalable du Directeur de la Publication.
Pour toute information complémentaire, contacter la Direction de la publication à l’adresse suivante : laurenthirsch@wanadoo.fr

 

82

Acronymes

Parlez-vous l’acronyme ?

Reponse: 

ARS : Agence Régionale de Santé

URPS : Union Régionale des Professionnels de santé

SROS : Schéma Régional de l’Organisation des soins

PRS : Projet Régional de Santé

CRSA : Conférence Régionale de la Santé et de l’Autonomie

CODAMUS-TS : Comité Départemental de l’Aide Médicale d’Urgence, de la permanence des Soins et des Transports Sanitaires

EHPAD : Établissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes

ORS : Observatoire Régional de Santé

124

Compte rendu d'activité du groupe Refus de Soins

GROUPE REFUS DE SOINS : Compte rendu d’activité          

 

Réunions téléphoniques (2) :     21 septembre 2011 et 3 avril 2012       

Réunions physiques (3) :    28 février 2012, 23 avril 2012, 10 mai 2012   

Egalement de nombreux échanges de mails, notamment pour l’élaboration du questionnaire portant sur la discrimination.

 

Travaux du groupe :

 

  • L’essentiel de notre travail a été l’élaboration collégiale du questionnaire qui a été distribué à l’ensemble des confrères et consœurs de Rhône-Alpes (3600).
  • L’analyse a été faite sur 383 questionnaires, soit un taux de retour de 10,60 %.
  • Deux réunions ont suivi pour élaborer l’analyse des réponses et rédiger les commentaires.
  • Pourquoi un questionnaire ?  Parce que la justification d’une politique défavorable à la dentisterie libérale (attaques nombreuses dans les médias ces derniers mois, accélération de la mise en place des centres Low Coast), passe par un dénigrement de la profession.
  • Ce dénigrement agressif relayé par les journalistes de tous bords, sur les tarifs de prothèse par exemple, mais aussi sur les refus de soins (un séropositif refusé en France a fait la une des médias), n’est pas arrivé par hasard juste avant et pendant les négociations conventionnelles avec la CNAM.
  • Le risque est de faire passer les chirurgiens dentistes pour une profession favorisée, incapable d’accomplir son rôle social d’aide aux plus défavorisés, aux malades contagieux et aux handicapés, alors qu’il n’en est rien.
  • Il suffit alors de faire passer le message aux médias et au grand public pour appliquer la politique conventionnelle et d’installation des centres low coast, le tout défavorable aux cabinet libéraux.

 

Donc, notre mission est de préparer nos confrères, de les éduquer même, pour que l’administration n’ait pas à le faire de manière plus coercitive.

 

L’analyse du questionnaire montre que notre profession se comporte de manière extrêmement correcte dans la très grande majorité des cas.

 

J’en profite pour remercier chaleureusement Philippe BALAGNAT pour son comportement exemplaire de président, tant au niveau du travail considérable qu’il accomplit, que de son rôle fédérateur et enthousiaste, et sachant motiver ses troupes au-delà de tout clivage syndical.

 

                                                                                                                         Laurent HIRSCH, chef du groupe refus de soins

126

Compte rendu d'activité du groupe Refus de Soins

GROUPE REFUS DE SOINS : Compte rendu d’activité          

 

Réunions téléphoniques (2) :     21 septembre 2011 et 3 avril 2012       

Réunions physiques (3) :     28 février 2012, 23 avril 2012, 10 mai 2012   

Egalement de nombreux échanges de mails, notamment pour l’élaboration du questionnaire portant sur la discrimination.

 

Travaux du groupe :

 

  • L’essentiel de notre travail a été l’élaboration collégiale du questionnaire qui a été distribué à l’ensemble des confrères et consœurs de Rhône-Alpes (3600).
  • L’analyse a été faite sur 383 questionnaires, soit un taux de retour de 10,60 %.
  • Deux réunions ont suivi pour élaborer l’analyse des réponses et rédiger les commentaires.
  • Pourquoi un questionnaire ?  Parce que la justification d’une politique défavorable à la dentisterie libérale (attaques nombreuses dans les médias ces derniers mois, accélération de la mise en place des centres Low Coast), passe par un dénigrement de la profession.
  • Ce dénigrement agressif relayé par les journalistes de tous bords, sur les tarifs de prothèse par exemple, mais aussi sur les refus de soins (un séropositif refusé en France a fait la une des médias), n’est pas arrivé par hasard juste avant et pendant les négociations conventionnelles avec la CNAM.
  • Le risque est de faire passer les chirurgiens dentistes pour une profession favorisée, incapable d’accomplir son rôle social d’aide aux plus défavorisés, aux malades contagieux et aux handicapés, alors qu’il n’en est rien.
  • Il suffit alors de faire passer le message aux médias et au grand public pour appliquer la politique conventionnelle et d’installation des centres low coast, le tout défavorable aux cabinet libéraux.

 

Donc, notre mission est de préparer nos confrères, de les éduquer même, pour que l’administration n’ait pas à le faire de manière plus coercitive.

 

L’analyse du questionnaire montre que notre profession se comporte de manière extrêmement correcte dans la très grande majorité des cas.

 

J’en profite pour remercier chaleureusement Philippe BALAGNAT pour son comportement exemplaire de président, tant au niveau du travail considérable qu’il accomplit, que de son rôle fédérateur et enthousiaste, et sachant motiver ses troupes au-delà de tout clivage syndical.

 

                                                                                                                                                Laurent HIRSCH, chef du groupe refus de soins

127

Rencontre URPS Chirurgien dentiste de Rhône-Alpes

10 Avril 2014

Le bonheur est-il dans les zones sous dotées ?

Rencontre URPS Chirurgien dentiste de Rhône-Alpes.

Téléchargez le programme et inscrivez-vous.

128

Article Pessoa

14 Mars 2014

C’est à l’initiative de l’ensemble des instances professionnelles et étudiantes que la profession s’est mobilisée pour demander la fermeture des antennes françaises de l'université portugaise privée Fernando-Pessoa, - récemment rebaptisées Centres libres d'enseignement supérieur international (Clesi) - pour non conformité avec la loi de juillet 2013, qui réclame des conventions agréées par les ministères avec les établissements de santé et au moins une université.

Le cortège, parti à 14 heures de la place Saint-Sulpice, dans le 6e arrondissement est passé devant le Sénat et le ministère de l’Enseignement supérieur avant de se disperser autour de 17h30 au Panthéon.

En participant à cette manifestation L’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes réaffirme son opposition à une formation payante en dentaire en dehors de tout numerus clausus et de tout agrément du ministère de l’Enseignement supérieur. Fidèle à sa vocation de rassembleur et de porte-parole de la profession en région, elle a pris en charge tous les frais de déplacement des praticiens et étudiants présents

130

Rencontres départementales : c’est parti !

18 Avril 2014

Initiée le 28 mars dernier à St Jean de Maurienne et poursuivie le 10 avril à Lyon, la tournée de présentation des résultats de l’enquête sur la démographie des zones sous dotées et très sous dotées se poursuivra dans tous les départements. Ces rencontres rassemblent des membres de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône Alpes, des représentants de la presse en région, des élus locaux et sont ouverts aux praticiens des zones visitées ainsi qu’aux étudiants souhaitant approfondir leur réflexion sur leur projet d’installation. Philippe Balagna, Président de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône Alpes témoigne : “c’est une formidable opportunité d’approfondir notre connaissance du tissu régional et de faire entendre la voix des chirurgiens dentistes libéraux qui travaillent au quotidien à la mise en œuvre de la politique de santé publique. Les deux premiers déplacements ont déjà suscité des retombées, nous espérons que des étudiants et des praticiens se joindront à nous pour les prochains rendez-vous ! » 

 

Les prochains rendez-vous :

Mardi 3 juin 2014 : Loire - Saint-Etienne
 / Roanne

Mercredi 11 juin 2014 : Ain, Haute-Savoie - Bourg-en-Bresse 
/ Annecy

Mercredi 18 juin 2014 : Drôme, Ardèche
        - Valence
 / Privas

Mardi 24 juin 2014 : Isère
 - Grenoble

Inscrivez-vous en cliquant ici

 

 

Parution Le Dauphiné Libéré du 9/4/2014 : voir ici

 

Écoutez l’interview du docteur Balagna sur RCF : Cliquez ici 

131

Deuxièmes rencontres de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes

10 Avril 2014

Près de 200 praticiens et étudiants ont bravé les des encombrements de la circulation lyonnaise pour se rendrent aux deuxièmes rencontres de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône Alpes organisées à l’occasion de la présentation des résultats de l’enquête diligentée par les membres du bureau autour du thème de la démographie des zones sous dotées et très sous dotées. Conduite en partenariat avec l’Observatoire Régional de la Santé, cette enquête inédite se proposait d’aborder la démographie professionnelle sous un angle qualitatif complémentaire de la définition statistique et parfois lointaine des administrations.
Sous l’intitulé clin d’œil « le bonheur est-il dans les zones sous dotées en chirurgiens dentistes ? » l’enquête révèle une vision nouvelle du quotidien des praticiens exerçant dans ces zones à priori défavorisées. En effet, c’est un portrait inédit que traçait Mme Patricia Medina lors de la restitution des consultations conduites auprès de plus de 136 confrères, puisqu’entre qualité de vie et d’exercice il semble que les praticiens des zones sous dotées et très sous dotées se réjouissent à plus de 80 % de leur choix d’installation. Les 3 chirurgiens dentistes présents venus témoigner n’ont pu que renforcer cette image auprès de l’auditoire, exhortant avec un enthousiasme communicatif les étudiants à s’investir dans une pratique libérale idyllique selon eux !
Les échanges avec la salle furent nombreux et se poursuivirent tard dans la soirée, notamment dans l’espace « speed meeting » spécialement mis en place pour faciliter les contacts entre praticiens et étudiants, tandis que le trio jazz Ma Family Trio accompagnait la dernière partie de soirée sur un rythme entrainant.

132

PAGE TEST Ornella

Réunion URPS des chirurgiens dentistes

12 septembre 2013

 

 

            Début de la réunion : 21h

 

 

Présent: Philippe BALAGNA, Max LACROIX, Laurent HIRSH, Jean-Philippe DELAGE, les étudiants élus de la ECDL, Ornella D’AGOSTINO (secrétaire)

 

 

Objets: - Réunion préparatoire de la soirée 10 octobre 2013 concernant la démographie.

              - Forum prothèse

 

 

> Point sur le Forum Prothèse du 19 septembre:

 

Concernant le Forum prothèse: l’URPS souhaite y participer, afin de se présenter et de parler de la soirée organisée le 10 octobre.

--> Pb: un différent concernant la CNSD (l’un des 3 syndicats de la profession et partenaire historique de l’ECDL) est en cours entre le doyen et les étudiants: en effet, le doyen refuse la tenue du Forum prothèse si la CNSD y participe.

 

Le partenariat de la CNSD avec l’ECDL = partenariat désintéressé, non commercial. L’objectif premier est d’accueillir les étudiants dans la famille des chirurgiens dentistes.

 

> Ultimatum du doyen: faire le Forum sans la CNSD.

--> Il y a donc une décision importante à prendre de la part des étudiants concernant ce partenaire: accepter ou refuser l’ultimatum, sachant que ce serait trahir la CNDS que de l’accepter.

 

Il faudrait, selon Philippe BALAGNA, envisager de refuser l’ultimatum, et de donner une nouvelle dimension au Forum prothèse en se tournant vers des partenariats commerciaux (partenaires bancaires, assurances, etc.), ainsi l’URPS, le Conseil de l’Ordre et les syndicats ne seraient pas présents au Forum, suite à l’éventuelle décision des étudiants de ne pas se séparer de la CNSD.

 

 

 

> Point sur la soirée du 10 octobre (+ dossier de présentation) :

Lieu: Chateau de Sans Soucis à Limonest

Horaire: décalé à 20h au lieu de 18h30, les étudiants se trouvant encore au centre de soins.

Environ 150 invités prévus

 

Lecture du dossier de présentation avant de lancer le débat.

 

Cette soirée abordera 3 sujets, autour de 3 tables rondes, de façon rythmée et dynamique, des supports médias seront préparés afin de donner le rythme.

 

 

Table ronde N1 : Formation(s) professionnelle(s): la formation initiale à l’université en France et les autres formations possibles et les portes qu’elles ouvrent quant aux conséquences démographiques, aux conséquences de l’éclatement des formations.

 

On souhaite plusieurs intervenants pour la table ronde:

intervenants constants: la journaliste professionnelle, le président de l’URPS (philippe BALAGNA) ainsi qu’un deuxième intervenant de l’URPS (Marc BARTHELEMY)

Un Institutionnel: un représentant de l’ Agence Régionale de Santé RA (le Directeur Adjoint)

Présence du doyen ?

Un étudiant de la ECDL

 

 

Tables ronde N2 : Incitations démographiques pour les zones très sous-dotées

 

Des zones très sous dotées ont été définies au niveau national par l’Assurance maladie, qui sont en discussion au niveau local et régional pour être modifiées ou validées. (publiées par l’ARS).

 

--> Lien avec l’étude commandée par l’URPS il y a quelques mois à l’ORS (observatoire régional de la santé), étude sociologique qualitative vers les chirurgiens dentistes libéraux qui exercent dans les zones sous dotées et très sous dotées.

 

Idées:

1-Valider le zonage national

2-Faire une enquête sociologique poussée sur les conditions de vie personnelles et professionnelles des confrères installés dans ces zones.

 

Ce point qui sera abordé lors de la Soirée du 10 octobre, ainsi que les résultats de l’étude (qui seront disponibles fin d’année ou début 2014) permettront aux étudiants de se faire une idée, de savoir à quoi s’attendre s’ils partent s’installent dans ces zones.

 

(Parmi les institutionnels pressentis : un représentant de l’ORS ou de l’ARS, un représentant de l’URPS et un étudiant de la ECDL.)

 

 

Table ronde N3 : Contrat d’engagement de Service public (CESP)

C’est nouveau pour les chirurgiens dentistes, il y en aura 3 pour la faculté de Lyon.

Les CESP consistent à percevoir une bourse pour les étudiants, dont la durée de celle-ci correspond par la suite à la durée de l’engagement à s’installer dans les zones très sous dotées.

 

> Une phase d’échanges est prévue après chaque table ronde.

 

 

Quels contenus ajuster ?

 

Ouverture du débat :

 

 

1- Figer le titre de la soirée, le rendre plus attractif:  « Formations(s) et démographie professionnelles: enjeux et mesures»

 

2-Valider, modifier le contenu des tables rondes

 

3- Gérer le Timing : ¼ d’heure pour chaque table ronde, avec un maximum d’une heure et demi pour clôturer le débat ?

 

 

> Question d’un étudiant: inviter des membres de l’UNECD ?

 

> Points évoqués: les étudiants de Pessoa et les étudiants partant faire leurs études à l’étranger: qu’en pensent les étudiants présents à la réunion, au niveau de l’homogénéité des formations ? Est-ce normal de se retrouver face à ces étudiants là ?

 

--> On peut inclure ce point dans les tables rondes, point qui est ressenti comme une injustice de la part des étudiants et qui fera certainement débat lors de la soirée.

 

 

1- Brainstorming: nouvelles idées pour le titre de la soirée:

 

-  présenter le titre sous forme de question ?

-  le mot « privé » est important

-  la notion de sélection à l’entrée

-  la notion de dérèglementation

-  la notion d’injustice de la sélection

-  diplôme acheté vs diplôme mérité

chirurgiens dentistes: se former et s’installer

-  demain je m’installe : où et comment ?

-  de la formation initiale à l’installation

-  je rêve mon installation

 

 

 

2- Les tables rondes

 

On centre les tables rondes sur la démographie qui est un vrai problème de répartition:

--> c’est un sujet d’actualité du fait de l’étude qui est en cours. C’est aussi un sujet important pour les futurs chirurgiens dentistes.

 

Ce facteur démographique est parlant pour les étudiants.

 

 

( --> Présenter la carte des zones sous dotées et très sous dotées lors de cette soirée)

 

> L’évocation de la création d’un numerus closus d’installation: les étudiants ne seraient pas forcément d’accord, car ils n’ont pas fait leurs études sans avoir, à la sortie, le choix de leur futur lieu d’exercice.

 

Les étudiants sont aussi conscients que de s’installer dans les zones sous dotées ou très sous dotées leur permettrait d’avoir un niveau de vie peut-être supérieur comparé au chirurgien dentiste qui s’installera dans une ville «sur dotée», cependant, le cadre de vie prime pour la plupart.

 

 

 

 

 

Sujet de la table N2:

 

Evocation de l’incitation démographique : une somme de 15 000€ avec une obligation de s’installer pendant 5 ans, qui est proposée aux étudiants, aux chirurgiens dentistes pour les aider à s’installer dans les zones sous dotées ou très sous dotées :

 

--> Les étudiants ne sont pas attirés par ce genre d’incitations et préfèrent privilégier une qualité du cadre d’exercice, de vie, dont le choix serait plutôt dû à un « coup de coeur » plutôt qu’

 

> Question soulevée : La notion de prime est-elle un facteur assez important pour inciter les futurs chirurgiens dentistes à s’installer dans ces zones sous dotées ou très sous dotées ?

--> Réponse : pas forcément très intéressante pour l’installation.

 

Cette table se veut explicative et l’idée est de témoigner du vécu des confrères qui y sont installés et d’avoir une vision globale de ces zones.

 

 

--> il est proposé de réorienter la thématique de la soirée, et de se tourner d’avantage vers les incitations dans les zones sous dotées :

 

- Exercer et vivre dans les zones sous dotées, quels intérêts ? Quels charmes ?

 

 

Ainsi, on peut envisager de regrouper les sujets des tables rondes 1 et 2.

 

 

> Envisager d’ouvrir le débat sur le public, afin qu’il participe.

 

> Quels supports médias pour présenter cette future soirée: flyers, réseaux sociaux, etc.

 

 

Nouvelle thématique, nouveau titre à proposer par les communicants, à valider et finaliser par l’URPS.

 

 

Fin de la réunion: 23h

 

Ornella D’Agostino

 

134

Tournée de Presse à Saint-Etienne

3 Juin 2014

9h00 SAINT-ETIENNE: Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Club de la Presse et de la Communication de Saint-Etienne

7, rue du Docteur Rémy Annino – 42 000 Saint-Etienne

135

Tournée de presse à Roanne

3 Juin 2014

12h30 ROANNE: Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Le Central

20, cours de la République – 42 300 Roanne

136

Tournée de presse à Bourg-en-Bresse

11 Juin 2014

9h00 BOURG-EN-BRESSE: Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Best Western Hôtel de France

19, place Paul Bernard – 01 000 Bourg-en-Bresse

137

Tournée de presse à Annecy

11 Juin 2014

12h30 ANNECY : Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Fondation Mérieux

55, route d’Annecy – 74 290 Veyrier-du-Lac

 

138

Tournée de presse à Valence

18 Juin 2014

9h00 VALENCE : Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Brasserie Le 7

285, avenue Victor Hugo – 26 000 Valence

 

139

Tournée de presse à Privas

18 Juin 2014

12h30 PRIVAS : Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Hôtel les Châtaigniers

Côte du Baron – 07 000 Privas

140

Tournée de presse à Grenoble

24 Juin 2014

12h00 GRENOBLE : Rencontre entre la presse, les élus et les confrères des zones sous-dotées

Le Fantin Latour

1, rue du Général de Beylie – 38 000 Grenoble

141

Interview du Dr Phlippe BALAGNA, président de l'URPS chirurgiens dentistes Rhône Alpes, concernant les zones sous-dotées

12 Juin 2014

Pour visualiser l'Interview du Dr Phlippe BALAGNA, Président de l'URPS chirurgiens-dentistes de Rhône Alpes

http://lejt.tv8montblanc.com/JT-du-12-juin-2014_v9049.html

 

142

Retombées presse

19 Juin 2014

Pour faire suite à l'étude des zones sous-dotées menée par l'URPS des chirurgiens-dentistes en partenariat avec l'ORS, voici quelques retombées presse.

 

Retrouvez également le reportage sur France Bleu Drôme-Ardèche en suivant ce lien: http://www.francebleu.fr/infos/le-journal-de-8h00-de-france-bleu-drome-ardeche/journal-de-8h00-de-france-bleu-drome-ardeche-164

143

soirée CESP 25.09.2014 Fac de Lyon

25 Septembre 2014

Le 25 septembre 2014, soirée d'information sur les CESP avec la présence des responsables de la Faculté, de l'ARS, du Conseil Départemental de l'Ordre des chirurgiens-dentistes et des délégués de l'URPS.

Les étudiants présents ont marqué leur intérêt pour ce dispositif destiné à améliorer la couverture du territoire au niveau de l'implantation des cabinets dentaires, par l'incitation à l'installation dans les zones sous-dotées et très sous-dotées.

144

Mobilisation du 30/09

30 Septembre 2014

Le 30 septembre dernier, partout en France, les professionnels de santé, et les chirurgiens dentistes en particulier, étaient mobilisés pour une journée de grève générale à Paris, Bordeaux, Lille, Dijon, Strasbourg, Nantes, Nancy, Grenoble... pour un total de 120 000 professionnels libéraux sur toute la France. Un succès pour cette action qui a été, pour la première fois, soutenue par l'Ordre des chirurgiens-dentistes. Selon l'UNAPL, 60 à 70% des cabinets dentaires en France ont fait grève.

Plus que jamais, l’UNAPL demande aux professionnels libéraux de rester mobilisés et de se tenir prêts à agir car le sujet des professions réglementées ne fait, selon elle, que commencer et la confiance n’est pas au rendez-vous.

 

Pour en savoir plus :

L’Union Nationale des Professions Libérales : http://www.unapl.fr/index.php/page-daccueil.html

Confédération nationale des Syndicats dentaires : http://www.cnsd.fr/index.php 

Fédération des Syndicats Dentaires Libéraux : http://www.fsdl.fr/une-journee-de-greve/

UJCD: http://www.ujcd.com/le-30-septembre-tous-les-cabinets-doivent-fermer/

Plateforme d'Appui aux Professionnels de Santé Rhône-Alpes : http://www.rhonealpes.paps.sante.fr/Unions-Regionales-des-Professi.124938.0.html

 

145

Mobilisation médiatique à Grenoble

29 Septembre 2014

Le 29 septembre dernier, mobilisation médiatique à Grenoble pour expliquer les revendications en amont du mouvement national. On annonçait près de 400 manifestants (pharmaciens, biologistes, laborantins, médecins ou encore dentistes) dans la rue dès le lendemain !

C’est à Meylan que la presse iséroise a été invitée à rencontrer les professionnels en colère, la veille de la journée de grève nationale du 30 septembre contre le projet de loi sur la déréglementation des professions libérales. Les syndicats des chirurgiens-dentistes ainsi que ceux des médecins généralistes, des chirurgiens, des pharmaciens, des biologistes et des masseurs-kinésithérapeutes ont fait le point sur cette action.

Lors de ce point presse le Dr Marc Barthélémy, chirurgien-dentiste, Président du syndicat dentaire Rhône -Alpes (FSDL), s'est fait l'écho des inquiétudes de la profession en soulignant que "les patients vont être confrontés à une médecine affairiste, sans plus aucune garanties de soins ni d'accessibilité." « Nous assistons à la déconstruction et à l’étatisation de la médecine libérale actuelle » a-t-il précisé aux journalistes.

146

Mobilisation médiatique Ain, Loire et Rhône

30 Septembre 2014

L’Ain, La Loire et le Rhône également fortement mobilisés.

Réunis en conférence de presse le 30 septembre à Lyon et à Saint-Etienne, les professionnels de la santé réclamaient l'ouverture des négociations avec leur ministère sur le projet de loi déréglementant leur profession. Cette mobilisation s’est poursuivie dans la rue avec des manifestations très suivies et relayées par les médias locaux.

Président du CNSD 42, le Dr Max Lacroix annonçait que 80 % des chirurgiens-dentistes de la Loire ont suivi le mouvement de grève générale pour dénoncer la suppression du numerus clausus qui ouvrirait la porte à la concurrence d'écoles privées avec pour conséquence de déqualifier notre formation ou du moins la rendre plus onéreuse ; l'ouverture des Sociétés d'Exercice Libéral (SEL) aux capitaux extérieurs qui se traduirait par une recherche de rentabilité et une menace pour notre indépendance professionnelle ; et la dissociation de l'acte prothétique qui provoquerait le déséquilibre financier de nos cabinets.

148

Mobilisation à Valence du 30 septembre 2014

30 Septembre 2014

Les dentistes au cœur des 500 manifestants à Valence.

Plus de 500 manifestants se sont réunis devant la préfecture de la Drôme pour manifester contre le projet de loi visant à déréglementer les professions libérales de santé.

Comme l’expliquait Samir Esber, Président de la CNSD 26, les professionnels étaient mobilisés pour défendre la réglementation garante de la protection des patients
 

149

Qu'est-ce que le CESP ?

9 Novembre 2014

Qu’est-ce que le CESP ? Décryptage du Contrat d’Engagement de Service Public présenté le 25 septembre dernier aux étudiants de la Faculté d’Odontologie de Lyon par l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes à Lyon.

Depuis juin 2014, dans le souci d’assurer une meilleure répartition des professionnels de santé sur le territoire et de garantir l’accès aux soins de tous, le Ministère de la Santé a mis en œuvre un ensemble de mesures incitatives : parmi elles, le Contrat d’Engagement de Service Public (CESP), avec l’objectif de fidéliser des jeunes praticiens dont les chirurgiens-dentistes dans des spécialités et des lieux d’exercice fragiles où la continuité des soins est menacée. Ainsi, les étudiants en odontologie se voient proposer une allocation en contrepartie de laquelle ils s’engagent à exercer dans une zone où l’offre médicale fait défaut.

Pour en savoir plus :  http://www.sante.gouv.fr/le-contrat-d-engagement-de-service-public-cesp.html

Pour mieux comprendre : http:// www.ars.rhonealpes.sante.fr/Le-Contrat-d-engagement-servic.136039.0.html

 

158

Désert médicaux: l'Étude menée en 2014

9 Novembre 2014

Même si les déserts médicaux pour les chirurgiens-dentistes n’existent pas vraiment en Rhône-Alpes, des territoires sont aujourd’hui sous dotés voire très sous dotés. Retour sur l’étude menée en 2014.

Soucieux de répondre aux enjeux de santé publique bucco-dentaire, l’Union Régionale des Professionnels de Santé chirurgiens-dentistes de Rhône-Alpes, a mandaté en 2014 l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) Rhône-Alpes pour réaliser une étude sur les chirurgiens-dentistes avec l’objectif de recenser et analyser les éléments d’attractivité ou de non attractivité des territoires actuellement classés en catégories sous et très sous dotés.

 

Quatre principaux enseignements peuvent être tirés de l’étude : le sentiment non unanimement partagé d’exercer dans une zone sous dotée ; la satisfaction générale sur sa pratique ; la qualité de vie personnelle et les pistes d’actions pour inciter à l’installation dans ces zones. « Cette étude est intéressante à plusieurs titres » précise le Docteur Marc Barthélémy, Secrétaire général de l’URPS Rhône-Alpes. « Elle nous a permis d’avoir un contact avec les confrères concernés qui ont eu, parfois le sentiment d’être abandonnés; ensuite nous avons des retours pertinents sur la réalité de ce qu’ils vivent et ressentent en exerçant dans ces zones. Enfin, leur retour étant vraiment positif, nous avons des arguments pour inciter les jeunes à s’installer dans ces zones sous dotées. »

* l’étude a été réalisée entre mai et novembre 2013 sur 136 professionnels exerçant dans les 580 communes sous ou très sous dotées

 

Pour en savoir plus: Dossier de presse URPS

 

159

CESP: retour sur l'engagement de l'URPS des Chirurgiens Dentistes de Rhône-Alpes

17 Novembre 2014

CESP : retour sur l’engagement de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes avec le Docteur Philippe Balagna, président de l’URPS CD RA.

« L’URPS  Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes soutient ce dispositif contribuant à l’avenir de notre profession et à l’installation de jeunes confrères sur des territoires sous dotés voire très sous dotées, en organisant notamment des réunions d’information auprès des étudiants. Ces rencontres permettent un échange entre étudiants et praticiens et reviennent en détail sur le dispositif proposé. Les avantages pour les étudiants sont intéressants puisqu’ils perçoivent une bourse de 1 200 euros par mois pendant toute la durée - restante - de leurs études contre un engagement qui est certes contraignant mais qui n’est pas coercitif d’une manière excessive puisqu’il suffit d’exercer pendant la même période dans une zone sous dotée ».

 

Pour en savoir plus :  mieux comprendre l’engagement de l’URPS en vidéo

162

Dépistage des cancers buccaux

23 Novembre 2014

Dépistage des cancers buccaux : un examen attentif et régulier de la cavité buccale s'avère souvent indispensable. Les chirurgiens-dentistes du Nord Pas de Calais éditent un manuel à destination des praticiens pour développer la prévention.

« Notre profession est portée sur la prévention. » explique Régis Méresse, président de l’URPS des chirurgiens-dentistes de la région Nord Pas de Calais. Notamment concernant les actions liées aux caries et le nouveau cheval de bataille : le cancer des voies aérodigestives. Au-delà de l’information, il fallait aller plus loin. C’est chose faite avec l’édition d’un guide à destination des professionnels qui vient d’être envoyé aux chirurgiens dentistes. Un vrai livre, avec des photos mais aussi la possibilité d’accéder à des vidéos via des flashcodes, qui doit aider le praticien à faire le « bon diagnostic  », en se repérant sur tous les cas possibles présentés. «  En cas de lésion, poursuit Régis Méresse, le malade pourra être envoyé vers un centre de pré-orientation.  »

 

Pour en savoir plus : Article paru dans Nord Eclair: cliquez ici

 

163

S'installer en Ile-de-France

23 Novembre 2014

http://www.soignereniledefrance.org. Un site très complet où l’on peut trouver notamment une carte interactive et de nombreuses informations permettant aux professionnels de santé et notamment les chirurgiens dentistes, en exercice, en recherche d’implantation ou encore aux étudiants souhaitant s’installer en Ile-de-France de connaitre les opportunités d’installation et les cabinets à céder.

 

Pour en savoir plus :

http://www.urpschirurgiensdentistesidf.com/

http://www.soignereniledefrance.org/

 

164

CESP: Portrait de Cyril Luthi

25 Novembre 2014

CESP : portrait de Cyril Luthi, étudiant en 5ème année à la Faculté d’Odontologie de Lyon qui a fait le choix, après une première expérience d’infirmier, d’exercer en Bourgogne comme Chirurgien Dentiste. Une façon de profiter d’avantage des siens tout en donnant à son activité un sens de santé publique.

Agé de 33 ans, Cyril Luthi a d’abord exercé comme infirmier dans un service de médecine cancérologie pneumologie au Centre Hospitalier de Sens dans le département de l'Yonne en région Bourgogne. « Après ces 6 années passées à exercer, l'opportunité m’a été donnée par mon hôpital, et également par ma compagne, de reprendre ma première année de médecine. » explique Cyril.

« A l’issue de ce concours PACES, j’ai fait le choix du cursus Chirurgie dentaire. Parallèlement, j’ai continué à travailler en tant qu’infirmier, en libéral dans un cabinet en remplacement pendant mes week-ends de repos. Au bout d’un certain temps, la gestion de tous mes agendas (d’étudiant, de père de famille d’un petit garçon, et professionnel) est devenue difficile à gérer, de même qu’il m’était difficile de me séparer des miens et de ne les voir que lors de mes pauses repas lors de mes remplacements les week-ends... J’ai alors découvert, lors de la rentrée universitaire 2013, la mise en place du CESP, qui me permettrait, à titre personnel de "lever le pied" sur mon activité professionnelle et de mieux profiter de ma famille. »

Bénéficiaire du CESP, Cyril Luthi a choisi de s’installer en Bourgogne.

« Le CESP me permet d’avoir une rémunération mensuelle intéressante, en continuant à travailler, mais un peu moins, et avec l'obligation de m’installer dans une région sous dotée en Chirurgiens Dentistes. Je souhaiterai m’installer en Bourgogne, puisque ma vie personnelle est déjà là-bas. Ce contrat me permettra dans les 3 années qui suivront ma thèse d’exercer dans des zones plus rurales, où l’omni-pratique est la principale "spécialité", où la demande est forte et où les chirurgiens dentistes sont de plus en plus rares.

Au-delà de l’installation, ce contrat va surtout me permettre d’être encadré par des institutions telles que l’ARS et la Sécurité Sociale, tout au long de mon début de carrière.

Il me tarde de terminer cette formation pleine de passion et d’excitation, de découverte pour rentrer de nouveau dans la vie active et de retrouver les miens.

Le CESP me permet de soulager mon quotidien et de profiter d’avantage des miens, mais je suis également fier et heureux d’avoir un rôle, certes modeste, dans l’organisation de l'accès aux soins aux populations les plus rurales, donnant à mon activité un sens de santé publique. »

165

L'URPS Chirurgiens-Dentistes à la Une

10 Décembre 2014

www.urps-chirurgiens-dentistes-ra.fr à la une des médias. La nouvelle dynamique du site internet et notamment l’actualisation régulière des actualités a été relayée par des médias régionaux et nationaux comme le Progrès, le Dauphiné Libéré ou Information Dentaire. Focus sur l’article paru le 29 novembre dernier dans le Tout Lyon Affiches. 

 

Pour en savoir plus :

 

166

L'URPS et les réseaux sociaux

10 Décembre 2014

Les membres du bureau de l’URPS Chirurgiens Dentistes se forment aux réseaux sociaux dans le cadre de leur réunion de communication.

Au programme de cette session de formation: le décryptage des médias sociaux et particulièrement de Twitter et des échanges sur les enjeux liés à ces nouveaux médias dans l’information des professionnels, des partenaires institutionnels et du grand public.

167

L'URPS Chirurgiens Dentistes sur Twitter

11 Décembre 2014

L’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes ouvre son compte twitter suite à la formation du mois de décembre.

Retrouvez toute l’information de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes sur @ URPS_CDRA.

En complémentarité du site internet, ce compte twitter aura pour objectif de relayer l’actualité de la profession en Rhône-Alpes autour d’une communauté de praticiens, d’étudiants,  de personnalités du monde de la santé, de l’économie et du territoire. Comprendre les enjeux de la profession en Rhône-Alpes, s’interroger sur son avenir, échanger des bonnes pratiques, alerter sur des problématiques locales , tel sera le rôle de ce compte qui sera activé officiellement début janvier. Rejoignez dès à présent notre communauté Twitter.

Pour en savoir plus :

compte twitter: @ URPS_CDRA

 

168

Rhône-Alpes, focus sur les territoires sous dotés

11 Décembre 2014

Rhône-Alpes, focus sur les territoires sous dotés du département du Rhône. Avec 1291 chirurgiens dentistes dans le département, le Rhône n’est pas à proprement parlé un département sous doté. Pourtant des territoires souffrent aujourd’hui d’un déficit cruel de praticien.

Même si comme le constate le Docteur Fabrice Joly, représentant de l’URPS dans le Rhône « peu de zones dans le département sont réellement sous dotées, des disparités importantes existent. Ces disparités ne sont pas forcément synonymes de problème car certains praticiens gèrent parfaitement un gros volume de travail et se satisfont de la situation ». Toutefois, 3 zones rurales limitrophes du département de la Loire sont particulièrement impactées. C’est le cas notamment du canton de Saint Laurent de Chamousset dans l’ouest du département et de Haute-Rivoire et Cours-la-Ville  au nord. Ce dernier est particulièrement touché puisque les deux derniers chirurgiens dentistes cessent leurs activité, laissant plus de …. 5000 habitants sans praticien.

Pour en savoir plus :  Etat des lieux du Rhône

170

la journée trans-générationnelle du 24/01/2015 à Valloire.

24 Janvier 2015
Journée trans-générationnelle à Valloire
171

Journée Intergénérationnelle du 24 Janvier 2015

22 Décembre 2014

Le 24 janvier prochain, l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes crée l’événement, à Valloire, en invitant 50 étudiants de la Faculté d’Odontologie de Lyon à partir à la découverte de territoires sous dotés. Au programme : rencontre avec les élus, échanges praticiens locaux et découverte du magnifique domaine skiable de Valloire.

L’URPS CD RA, en collaboration avec l’AECDL (Association des Etudiants en Chirurgie Dentaire de Lyon), organise une journée transgénérationnelle dans la station savoyarde de Valloire, située en Maurienne, l’une des zone sous dotée du département de la Savoie.

Cette opération s’inscrit dans la continuité des actions de sensibilisation à l’accès aux soins pour tous et sur tous les territoires menés par l’URPS CD RA.

Au programme de cette journée, dans une ambiance détendue :

- départ organisé au départ de Lyon, place Bellecour

- matinée de ski libre sur le domaine de Valloire

- 12h30, déjeuner avec Jean-Pierre Rougeaux, maire de Valloire et les praticiens locaux

- après-midi de ski libre

- 16h00, collation et rencontre avec les praticiens

-  retour sur Lyon en début de soirée.

Cette journée est d’ores et déjà un succès puisque, une heure après publication de l'évènement sur le compte Facebook de l’AECDL, 48 personnes étaient déjà inscrites !

 

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/AecdLyon?fref=ts

172

Journée transgénérationnelle 24 janvier 2015

22 Décembre 2014

Pour cette journée transgénérationnelle décalée et originale, organisée le 24 janvier prochain à Valloire, l’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes a choisi un slogan … décalé et original « Dent la Poudre » !

Accroche et visuels ont été spécialement créés pour l’occasion avec un parti pris humoristique et décalé décliné à la fois sur les médias sociaux comme Facebook et sur des affichettes apposées dans les locaux de la faculté d'odontologie.

Organisé en partenariat avec l'AECDL via les réseaux sociaux particulièrement adaptés à la cible des étudiants, cette campagne a rencontré un vif succès puisque moins de deux heures après l'ouverture des inscriptions plus de 82 étudiants étaient inscrits pour seulement 40 places proposées.

« Dent la Poudre » pile dent la cible !

173

L'URPS vous présente ses voeux

31 Décembre 2014

En 2014, les membres du bureaux de l’URPS CD-RA, ont décidé de catalyser toutes les énergies de la profession en région en fédérant l’ensemble des sensibilités syndicales autour d’un mot d’ordre commun exprimé dans une signature originale : « Nous parlons d’une même bouche ».

L’intérêt du patient et la volonté de défendre les spécificités de l’exercice libéral ont été les deux leitmotivs d’une pratique unique en région au sein des URPS !

Après la réalisation d’une étude avec l’ORS sur les grands enjeux et la définition des zones sous-dotées, la mise en ligne d’un nouveau site internet www.urps-chirurgiens-dentistes-ra.fr, ou encore la création récente d’un compte Twitter (@URPS_CDRA), l’URPS Rhône-Alpes a su innover et agir pour représenter la profession et être reconnu comme un acteur indispensable du dialogue avec les institutionnels.

2015 s’annonce déjà riche de projets avec dès le mois de janvier 2 temps forts : la mobilisation nationale du 22 et la journée transgénérationnelle du 24 janvier.

Toute l’équipe de l’URPS Chirurgiens Dentistes Rhône-Alpes vous souhaite de belles fêtes et une année 2015 à croquer à pleine dent !

176

Journée Partenariat URPS et AECDL du 24 Janvier

13 Janvier 2015

Le 24 janvier prochain, l’URPS CD RA propose en partenariat avec l’AECDL (Association des Etudiants en Chirurgie Dentaire de Lyon) une journée décalée qui permettra aux étudiants lyonnais et aux praticiens de partager plaisir et expérience, sur les pistes enneigées de Valloire !

L'Association des Étudiants en Chirurgie Dentaire de Lyon (AECDL) est l'association représentative des étudiants en chirurgie dentaire de Lyon. Elle est composée d'une quinzaine d'étudiants issus de toutes les promotions qui ont à cœur de mener à bien différentes missions : la représentation aux conseils, l'accompagnement et l'animation de la vie étudiante ainsi que l'ouverture professionnelle.

C’est dans ce cadre que, depuis quelques années, l'AECDL travaille avec l'URPS CD-RA afin d’informer les étudiants sur les conditions de leur exercice futur en axant la réflexion sur des thèmes majeurs tels que la démographie professionnelle. « Nous avons déjà organisé, en collaboration avec l'URPS, des soirées conférence – débat et des réunions d'information. C'est avec le même enthousiasme qu'est née l'idée d'allier le plaisir de skier et la rencontre entre étudiants et praticiens de zones rurales, telles que Valloire. » explique Amine CHEBBAL, président de l'AECDL.

 

Pour en savoir plus : http://odontologie.univ-lyon1.fr/vie-etudiante/aecdl-association-des-etudiants-en-chirurgie-dentaire-de-lyon-740323.kjsp

 

177

Journée Trans-générationnelle du 24 janvier 2015

14 Janvier 2015

Pour les étudiants de l’AECDL, cette journée trans-générationnelle est une excellente occasion de mêler plaisir et information !  Ils ont d’ailleurs répondu positivement en s’inscrivant massivement dès la 1ère journée !

« En tant que Président de l'Association, j'attends beaucoup de cette journée. » précise Amine CHEBBAL, président de l'AECDL. « Une des priorités de mon mandat est d'aider les étudiants à s'ouvrir sur leur vie professionnelle future et la question du lieu d'installation est commune à tous les étudiants. Dans un contexte de déséquilibre démographique important entre les grandes villes et les zones périphériques et/ou rurales, j'espère que les étudiants présents auront l'occasion de découvrir l'exercice dans des zones sous dotées, d'échanger avec les praticiens de la région et d'obtenir toutes les informations nécessaires à leur choix futur. »

Les étudiants de l’AECDL ont d’ailleurs massivement répondu à cet événement avec 48 demandes dès l’ouverture des inscriptions.

« Cet événement s'inscrit dans la lignée d’opérations menées avec l’URPS CD-RA à visée informative que les étudiants trouvent particulièrement enrichissantes et auxquels ils répondent généralement présents. » complète Amine CHEBBAL. « De plus, l'idée de mêler la rencontre et l'échange au plaisir du ski est un véritable atout pour la réussite de cette journée qui a donc immédiatement conquis les étudiants ! »

 

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/AecdLyon?fref=ts

 

178

Annulation de la manifestation du 22 janvier 2015

19 Janvier 2015

L’UNAPL, représentant l’ensemble des professions libérales, a annoncé mercredi dernier le report de la mobilisation nationale contre la loi Macron, initialement prévue le 22 janvier. L’URPS CD RA ne baisse cependant pas la garde.

Les évènements tragiques qui ont récemment bouleversé le pays, et l’expression du grand élan d’unité nationale qui s’en est suivi, ont amené l’UNAPL à prendre cette décision. Dans ce contexte, et notamment avec des médias concentrés sur cette actualité, maintenir la manifestation aurait été jugé particulièrement incongru par les observateurs et la population.

L’URPS CD RA reste cependant mobilisée car les menaces des différents projets de loi planent toujours au dessus des professions libérales.

« La France est en train de vivre une période très anxiogène, avec une menace concernant nos valeurs républicaines et la paix sociale. » explique Philippe Balagna, Président de l’URPS CD-RA. « Dans ce contexte douloureux collectivement, nous ne souhaitons pas que notre mouvement soit perçu par la population comme « inopportun » mais nous restons attentifs avec une réelle volonté de préserver la qualité et la sécurité des soins que nous revendiquons pour les français. C’est pourquoi nous respectons bien entendu la décision prise par l’UNAPL. »

 

Pour en savoir plus:  unapl.fr

179

VALLOIRE "Dent la poudre"

30 Janvier 2015

Avec plus de 60 personnes réunies à Valloire samedi dernier, l’opération « Dent la Poudre » organisée par l’URPS CD-RA est un succès.

Praticiens et étudiants de l’AECDL (Association des Etudiants en Chirurgie Dentaire de Lyon) ont pu échanger sur et en dehors des pistes enneigées sur les enjeux territoriaux que représentent les zones sous-dotées.

M. Jean-Pierre Rougeaux, maire de Valloire, s’est joint à cette journée, pour exposer les problématiques d’un territoire tel que le sien, mais également pour vanter les avantages à venir y travailler, pour pallier ainsi au manque de chirurgiens-dentistes.

 

Manon et Marjorie, étudiantes, ont témoigné au micro de France Bleu Pays de Savoie sur l’intérêt de cette journée « En fait, les praticiens présents aujourd’hui nous montrent que ce n’est pas plus intéressant de s’installer et de travailler à la ville qu’ici, et qu’ici, il y a d’énormes avantages, notamment le cadre de vie : c’est bien mieux d’être dans un endroit avec un cadre magnifique et un confort de vie. Ici, comme ils disent, on ferme le cabinet et en 10 minutes on est sur les pistes, ça fait rêver ! ».

 

Ne doutons pas que cette journée ait motivé les futurs praticiens à venir s’installer au cœur de la vallée de la Maurienne.

 

Pour en savoir plus :

Reportages à réécouter sur: France Bleu Pays de Savoie et Europe 1

et sur France 3 : cliquez ici

 

 

180

Valloire : le bilan

16 Février 2015

Le Dauphiné Libéré se fait l’écho de la journée de mobilisation qui a eu lieu le 24 janvier dernier à Valloire et souligne l’intérêt de placer le débat sur les zones sous-dotées au cœur des sites concernés.

 

Alberte Retornaz, correspondante du quotidien à Valloire a rejoint les étudiants et les chirurgiens dentistes présents lors de cette journée d’information, et a pu également échanger avec Jean-Pierre Rougeaux, maire de Valloire, confronté à ce problème.

Elle a notamment rappelé que le but de cette journée insolite « Dent la poudre » était de démontrer, au cours d’échanges concrets, la qualité de vie que ces zones sous dotées pouvaient générer.

 

Pour en savoir plus : Cliquer ici

 

181

Désertification médicale

23 Février 2015

La désertification médicale traitée par le Journal de 13h de Jacques Legros sur TF1, avec l’exemple de Cours-la-Ville, dans le Rhône.

La désertification médicale à la campagne et dans des zones "reculées" de montagne ne concerne pas seulement les médecins généralistes. Beaucoup de chirurgiens-dentistes aussi préfèrent exercer dans les grandes villes et notamment les jeunes.

En Rhône-Alpes, l'Union régionale des chirurgiens-dentistes met en place de nombreuses actions à destination principalement des étudiants de la Faculté d’Odontologie de Lyon pour combattre cette pénurie.

 

 

A réécouter : ici

182

Manifestation du 15 Mars

3 Mars 2015

L'ensemble des organisations de chirurgiens-dentistes, dont l’URPS CD-RA, appelle à grossir les rangs de la manifestation nationale prévue le 15 mars à Paris pour crier haut et fort leur opposition à la loi de santé..

 

Les groupes de travail organisés par le Ministère sur le projet de loi ont confirmé l'absence de volonté du gouvernement de modifier en profondeur son texte. Le maintien du projet de loi à l'ordre du jour parlementaire est un nouvel affront de la Ministre vis-à-vis de la communauté médicale, et justifie l’organisation d’un tel rassemblement.

Aujourd'hui, les manœuvres d'intimidation que subissent les représentants nationaux de la part des conseillers de Mme Marisol Touraine ont définitivement persuadés les chirurgiens dentistes. « La démonstration de notre opposition passe par cette manifestation. Seuls, les chirurgiens-dentistes ne pourront pas faire le poids face à des institutions sourdes aux réalités de l’exercice libéral en région. C’est pourquoi, tous unis dans la défense de notre pratique, nous avons décidé de nous mobiliser massivement. » précise le bureau de l’URPS CD-RA.

Le rassemblement est prévu le dimanche 15 mars 2015 à 13h sur la place Denfert-Rochereau. Le défilé partira à 14h pour se diriger vers le Ministère de la Santé, Avenue Duquesne ; dispersion prévue vers 17h.

Pour en savoir plus: Rendez-vous ici > UCDF.

Accédez à la circulaire en cliquant ici

 

 

183

Mobilisation du 15 mars 2015

10 Mars 2015

Pour Philippe Balagna, Président de l’URPS CD-RA, « l’enjeu prioritaire de la journée de mobilisation du 15-03 est de préserver le modèle libéral de l’offre de soins qui est en danger avec cette loi de santé. »

Interview pour mieux comprendre les enjeux de cette journée :

·      Après la journée d’action du 30-09 dernier, pourquoi l’URPS CD RA se mobilise-t-elle à nouveau ?

« Le 30 septembre a été une journée de forte mobilisation des professions libérales et plus spécifiquement des chirurgiens-dentistes libéraux, en réaction aux projets gouvernementaux de déréglementation (suppression du numerus clausus, entrée de capitaux extérieurs dans les sociétés d'exercice libéral, dilution de la responsabilité de l'acte prothétique en incitant le patient à choisir son prothésiste). Avec, en prime, un contexte politique détestable, stigmatisant les libéraux comme des rentiers et des nantis. Sous la pression née de cette mobilisation et par stratégie gouvernementale, le volet santé de la loi Macron a été transféré vers la loi de Santé et nous n'avons donc aujourd’hui encore aucune certitude quant à l'abandon des projets délétères évoqués ci-dessus. C'est pourquoi nous nous mobilisons de nouveau le 15 mars afin de défendre notre environnement professionnel. »

·      Quels sont les enjeux prioritaires de la manifestation du 15-03 ?

« Les enjeux prioritaires ne peuvent être atteints que par le biais d'une forte mobilisation et par la réécriture de la loi de Santé. Ces enjeux sont au moins au nombre de trois :

-       cesser l'hospitalo-centrisme au détriment de l'offre libérale ;

-       abandonner la mesure dogmatique et démagogique du tiers-payant généralisé ;

-       ne pas diluer la responsabilité de l'acte prothétique, qui doit continuer à être pleinement assumé par le chirurgien-dentiste. »

 

 

Pour en savoir plus: Rendez-vous ici 

 

184

2ème désert médical de France: la région Centre

19 Mars 2015

Ailleurs aussi : 2ème  désert médical de France, la région Centre souffre d’un manque crucial de chirurgiens dentistes. Pour y remédier, une Unité d’odontologie verra le jour en septembre au CHR d’Orléans.

La région Rhône-Alpes n’est pas la seule confrontée aux zones sous-dotées. Les chirurgiens-dentistes du Loiret, par exemple, n’arrivent plus à faire face à la demande de leur patientèle. On compte en effet 273 cabinets libéraux sur le département soit 41 chirurgiens-dentistes pour 100 000 habitants contre 58 en moyenne nationale.

Autre problématique, observée sur certains territoires rhônalpins également, comme dans la Vallée de la Maurienne où s’est déroulée l’opération « Dent la poudre » en janvier dernier, le département n’attire pas les étudiants. Pour tenter d’y remédier, une unité d’Odontologie ouvrira ses portes en septembre 2015 à l’hôpital d’Orléans. Elle accueillera chaque semestre huit étudiants de la faculté de chirurgie dentaire de Nantes en 6ème année.

 

Pour en savoir plus : Reportage complet à retrouver sur France 3

 

185

Baromètre d'image de l'URPS Chirurgiens-Dentistes

7 Avril 2015

L’URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes a sélectionné l’agence AVISO pour réaliser un baromètre d’image de la profession en région Rhône-Alpes auprès des habitants de la région (patients ou non patients).

Ce baromètre, qui pourra être réédité tous les deux ans, a pour vocation d’établir un état des lieux sur la perception et les attentes que peut avoir le grand public de la profession de chirurgien dentiste. Cette étude sera à la fois régionale et départementale (les 8 départements de la région Rhône-Alpes) afin qu’elle puisse donner lieu à une exploitation en direction de publics aussi divers que les praticiens, les partenaires institutionnels de la profession, les décideurs locaux et la presse.

L’étude débutera courant avril, et les résultats seront finalisés en mai. Ces derniers donneront lieu à une communication dès le mois de juin.

Pour rappel, soucieux de répondre aux enjeux de santé publique bucco-dentaire, l’URPS CD-RA avait déjà mandaté en 2013 l’Observatoire Régional de la Santé (ORS) pour réaliser une étude sur les chirurgiens-dentistes exerçant dans les zones sous et très sous dotées de la région Rhône-Alpes.

186

Commission: "Refus de soins"

14 Avril 2015

L’URPS CD-RA a mis en place 6 groupes de travail pour structurer son action auprès des chirurgiens-dentistes et des responsables de la politique de santé publique en région. Premier épisode de notre tour d’horizon : la Commission « Refus de soins ».

Un refus de soins existe lorsqu’une personne se voit opposer un refus de manière plus ou moins explicite : refus de recevoir un patient, refus de prescrire ou proposer un traitement, délais d’attente prohibitifs, refus de moyens de paiement ou exigences administratives, offre de soins dissuasive, etc. Il peut aussi concerner le malade qui refuse de se soigner.

« L’accusation de refus de soins est une réalité complexe, rarement expliquée » précise Laurent Hirsch, responsable de cette commission. « Notre mission est de préparer nos confrères, de les éduquer même, pour que l’administration n’ait pas à le faire de manière plus coercitive. L’activité de notre commission est « en repos » depuis quelques temps, mais l’article récent du Monde montre l’agressivité des Pouvoirs Publics à l’égard des professions médicales, et nous aurons certainement du travail très prochainement. »

Diplômé de la faculté de Chirurgie Dentaire de Strasbourg en 1983, Laurent Hirsch pratique en Rhône-Alpes, depuis 1985. Installé à Chambéry avec 2 autres associés, il est très impliqué depuis 25 ans dans la défense de la profession au sein du syndicat FSDL. Ancien Président de la FSDL Savoie, Laurent Hirsch est aujourd’hui membre du bureau national de la FSDL et trésorier adjoint de l’URPS CD-RA.

 

En savoir plus : Cliquez sur le lien suivant:  Article du Monde, 09.04.2015 : Refus de soins des médecins : le « testing » sera possible, sans être inscrit dans la loi

 

 

187

Déserts médicaux: Val-de-Marne

28 Avril 2015

L’URPS CD-RA met en place de nombreuses actions de sensibilisation pour promouvoir les zones sous-dotées. D’autres régions agissent également car elles sont confrontées à cette même problématique ; c’est le cas pour le Val-de-Marne.

En effet, contrairement à ce que l’on pourrait penser, la région parisienne n’est pas épargnée par les déserts médicaux, en particulier dans les quartiers les plus pauvres ou en zone périurbaine comme sur le territoire d’Orly, considéré comme « déficitaire ». Si la situation n’est cependant pas catastrophique aujourd’hui, elle est préoccupante au regard des départs en retraite massifs à venir.

C’est pourquoi, pour éviter que la situation ne se dégrade dans les années à venir, bourses d’étude, rémunération minimale et aide matérielle à l’installation sont mises en place par l’ARS, le Conseil Régional ou encore l’Assurance maladie (CPAM). Parmi les autres pistes régulièrement évoquées en parallèle des aides à l’installation : les regroupements interdisciplinaires sous forme de centres municipaux de santé et/ou de maisons médicales regroupant des praticiens libéraux.

 

En savoir plus : Article complet « Comment prévenir les déserts médicaux en Val-de-Marne? » à retrouver ici

188

Perquisition Ordre des Chirurgiens-Dentistes

16 Mai 2015

La DDCCRF (Direction de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) a mené le 5 mai dernier une perquisition dans les locaux du Conseil de l'ordre des chirurgiens dentistes de l'Isère.

Selon un responsable de la Fédération des syndicats dentaires libéraux, plusieurs autres perquisitions ont également été effectuées aux conseils de l'ordre des Bouches-du-Rhône, de Haute-Garonne, ainsi qu'à Paris, au Conseil de l'ordre national et au secrétariat du syndicat national, à la suite d'une plainte de la plate-forme mutualiste Santéclair.

Ces perquisitions ont été effectuées à la demande de l'Autorité de la concurrence, saisie en août dernier par Santéclair. La société reproche à la Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL), l'un des principaux syndicats de la profession, et à certains conseils départementaux de l'Ordre d'appeler au boycott de ses réseaux de soins. Elle les accuse notamment d'intimider ses praticiens partenaires en invitant leurs confrères à porter plainte contre eux auprès des conseils de l'Ordre, où ils seraient parfois menacés de sanctions.

A noter que  le syndicat majoritaire, la CNSD, a déposé une plainte auprès de l'Autorité de la Concurrence contre Santéclair, la veille de ces perquisitions, pour détournement de patientèle, ce qui est prohibé par le Code de la Santé Publique.

 

En savoir plus : Rendez-vous sur: Le Dauphiné  et News Assurances Pro

 

 

 

189

Diplômés

19 Mai 2015

35% des primo-inscrits au tableau de l’Ordre National des Chirurgiens-Dentistes en 2014 ont été diplômés hors de France, majoritairement dans un des pays de l’Union européenne.

Le numerus clausus qui régule l'accès aux professions de santé en France est de plus en plus contourné, selon l’ONCD : plus d'un tiers des nouveaux dentistes exerçant en France en 2014 ont été formés à l'étranger, essentiellement en Roumanie, en Espagne et au Portugal, un chiffre en hausse par rapport à 2013.

On recense, en 2014, 218 diplômes roumains (contre 205 en 2013), 132 espagnols (contre 96 en 2013) et 74 portugais (contre 56 en 2013).

D'après le président de l’ONCD, Christian Couzinou, un « meilleur niveau de vie » permet d'expliquer l'attrait de l'Hexagone pour ces Chirurgiens-Dentistes, par ailleurs confrontés à une concurrence plus rude dans leur pays d'origine.

 

Parallèlement, « la tendance » des Français à se former hors de l'Hexagone se confirme, en particulier en Roumanie et en Espagne. Ces étudiants qui cherchent à contourner le numerus clausus et la première année commune aux études de santé (Paces) reviendront sûrement s'installer en France, estime M. Couzinou. « On n'a pas encore vu la vague, mais dans deux ou trois ans il va y avoir une flopée qui va arriver », prévient-il.

 

 

 

En savoir plus : Rendez-vous ici:  Ordre des Chirurgiens-Dentistes et Le Monde

 

 

190

« Les Dents de la Rivière »

5 Juin 2015

Avec une cinquantaine de personnes réunies à Vallon Pont d’Arc en Ardèche, samedi dernier, l’opération « Les Dents de la Rivière » organisée par l’URPS CD-RA est un succès.

Après Valloire cet hiver, praticiens et étudiants de l’AECDL (Association des Etudiants en Chirurgie Dentaire de Lyon) ont pu échanger sur les enjeux territoriaux que représentent les zones sous-dotées, au cours d’une journée conviviale dans les gorges de l’Ardèche.

Le Docteur Max Divol, chirurgien-dentiste et adjoint au Maire de Vallon Pont d’Arc, s’est joint à cette journée, pour exposer les problématiques d’un territoire tel que le sien, mais également pour vanter les avantages à venir y travailler.

Cette journée, qui a ravi les étudiants, a également permis de les motiver à venir s’installer au cœur des zones sous-dotées ardéchoises : une étudiante a d’ailleurs signé un CESP, avec la volonté de venir s’installer en Ardèche prochainement.

Pour voir le communiqué de presse, cliquez ICI

191

"Les dents de la rivière"

11 Juin 2015

La journée trans-générationnelle « Les Dents de la rivière » organisée en Ardèche le 30/5 dernier a largement séduit les médias qui se sont fait l’écho de cette opération originale. Ils se sont tous accordés à souligner l’importance de la problématique des zones sous-dotées.

Une conférence de presse était organisée en amont de l’événement (le 27/5 à Cruas) pour sensibiliser les journalistes. Chérie FM, France Bleu Drôme Ardèche et l’Hebdo de l’Ardèche étaient présents et ont pu échanger avec le Docteur Paul Mesclon.

« Venez vous installer en Ardèche ! » C’est le principal message lancé par les chirurgiens-dentistes ardéchois à destination des futurs praticiens. Car, en Ardèche, des “déserts dentaires” existent, comme à Cruas, au Cheylard, au Teil et aux Vans.

Cette conférence a porté ses fruits puisque de nombreux articles sont parus dans la presse écrite locale (Le Dauphiné Libéré, La Tribune, l’Hebdo de l’Ardèche, Midi Libre), et des reportages ont été diffusés sur les radios locales (France Bleu Drôme Ardèche, Chérie FM, Nostalgie) et sur France 3 Rhône-Alpes.

 

 

A lire et à écouter : Reportages Chérie FM à réécouter ici

--> Articles du Dauphiné Libéré: Ici et

 

192

"Les dents de la rivière""

12 Juin 2015

Une journaliste d’Aujourd’hui en France était présente lors de l’opération séduction menée par l’URPS dans les gorges de l’Ardèche.

Louisette Gouverne, correspondante régionale d’Aujourd’hui en France (presse quotidienne nationale), est venue à la rencontre des étudiants et chirurgiens-dentistes le 30 mai dernier pour échanger avec eux sur la problématique des zones sous-dotées, dont l’Ardèche fait partie.

Dans son article « Dentistes ardéchois cherchent relève », la journaliste est revenue sur les freins actuels des jeunes praticiens à s’installer en zone rurale : « Au-delà de la question de l’investissement, 200 000 € en moyenne pour le plateau technique d’un cabinet, c’est l’environnement professionnel (présence de prothésistes ou de techniciens de maintenance du matériel) qui préoccupe ces futurs praticiens, tout autant que les prix de l’immobilier. »

Interrogation à laquelle le Docteur Paul Mesclon a su apporter une réponse : « La profession a évolué. Ici, nous avons des locaux spacieux, du matériel sophistiqué et des clients moins stressés qu’en ville ».

Arguments qui ont su convaincre puisque l’une des étudiantes présente ce jour-là a signé un CESP (Contrat d’Engagement de Service Public) avec l’objectif de venir s’installer prochainement en Ardèche.

 

 

--> Article complet à lire 

193

Journées transgénérationnelles

3 Juillet 2015

L’URPS CD-RA a mené sur ce 1er semestre deux opérations pour sensibiliser les étudiants, futurs chirurgiens-dentistes, aux problèmes des zones-sous-dotées : en Savoie et en Ardèche. Retour sur ces événements avec le Docteur Balagna, Président de l’URPS CD-RA.

1/ Quels enseignements tirez-vous de ces deux opérations ?

Ces 2 opérations ont été de vraies réussites. Elles ont permis de briser les barrières générationnelles entre les praticiens des zones sous dotées qui se sont déplacés et les étudiants de la Faculté d'Odontologie de Lyon. Ces derniers ont pu identifier le rôle que l'URPS pourrait jouer dans l'élaboration de leurs futurs projets d'installation. De même, les élus ont été ravis d'avoir l'URPS comme interlocuteur proactif concernant le problème pour leurs administrés de la démographie médicale.

Pour certains étudiants, quelques vocations d'installation professionnelle se sont exprimées, et pour les autres c'est une ouverture concrète sur la question de la désertification médicale qui a été observée.

Enfin, l'intérêt des journalistes pour ces opérations originales a été flagrant. Leur transmission de l'information ne pourra qu'améliorer l'image d'acteurs de santé publique responsables des chirurgiens-dentistes auprès de la population.

 

2/ Pensez-vous renouveler l’expérience ?

La prochaine étape pourrait nous conduire dans la Loire, plus précisément dans le Roannais. Pour cela, il faudra attendre l'élection d'un nouveau Bureau en janvier 2016 issu des élections de décembre consacrant la création de l'URPS Rhône-Alpes Auvergne.

 

--> Découvrez les journées transgénérationnelles de l'URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes en images: Valloire - Vallon Pont d'Arc

 

194

Retour sur la journée transgénérationelle à Valoir

7 Juillet 2015

Le 24 janvier dernier, plus de 60 personnes étaient réunies dans la station de Valloire pour échanger de façon conviviale sur les enjeux territoriaux que représentent les zones sous-dotées. M. Rougeaux, maire de Valloire, revient sur cette opération « Dent la Poudre ».

- Etes-vous satisfait de l'opération menée cet hiver avec l'URPS Chirurgiens Dentistes de Rhône-Alpes ?

Je suis satisfait de cette démarche, car c’est en créant des liens entre nous que nous nous découvrons mutuellement et avec plaisir, ainsi que les territoires que nous habitons.

Il faut parfois peu de choses pour que s’impriment dans notre esprit une image, un souvenir, une rencontre, qui vont décider d’une décision importante dans notre vie.

Je crois qu’il faudrait même étendre plus largement cette expérience, pas seulement avec les chirurgiens-dentistes mais avec l’ensemble des professions médicales.

 

- Quelles ont été les premières répercussions ?

Je suis pour l’instant incapable de vous répondre. En effet, je vois une potentialité dans un temps éloigné, mais dans un avenir récent ou proche, je ne sais pas.

 

Retour en image : c'est par ici

 

 

195

LE CABINET DU FUTUR

8 Juillet 2015

Un reportage intéressant entendu sur RTL au sujet des nouvelles technologies qui font leur entrée dans les cabinets des chirurgiens-dentistes. Selon ces nouveaux utilisateurs, les médecins travaillent ainsi plus vite et plus précisément.

Le numérique s’implante en effet peu à peu dans les cabinets dentaires avec des nouveaux outils qui permettent aux praticiens de travailler plus précisément et plus confortablement, notamment dans le domaine des prothèses et des couronnes. C’est le cas par exemple d’un nouvel appareil : la caméra intra buccale qui permet au praticien d'enregistrer en 3D les dents et la mâchoire de son patient.

 

Pour affiner la pose de ces prothèses ou de ces couronnes afin qu'elles ne gênent pas le patient, il existe également des logiciels qui vont simuler ses mouvements de mastication. On va lui donner par exemple un chewing-gum à mâchouiller et enregistrer le processus. Ensuite après avoir numérisé le visage du patient, le médecin va pouvoir positionner la nouvelle dent virtuellement et se rendre compte si elle s'adapte parfaitement en simulant la mastication du patient.

 

Reportage de Sophie Joussellin à retrouver sur : RTL

 

 

196

Désertification

20 Juillet 2015

La problématique des déserts médicaux touche l’ensemble des professionnels de santé et l’URPS CD-RA se mobilise activement. En Rhône-Alpes, les médecins rencontrent ces mêmes difficultés.

 

D’après les statistiques de l’Agence Régionale de Santé, 42% des médecins généralistes sont âgés de 55 ans et plus. Ce chiffre est identique pour l’Isère, la Loire et le Rhône, mais la Drôme et l’Ardèche dépassent les 50%. Une aubaine pour les jeunes médecins ? Quand ils existent... Car chaque année, ils sont des centaines à fermer leur cabinet sans trouver de successeur.

 

Le magazine économique L’Essor a consacré un dossier à ce sujet dans son dernier numéro rappelant en préambule qu’il manquerait aujourd’hui en France au moins 3 000 médecins généralistes.

Dans les secteurs traditionnels où la population vieillit, le problème est encore plus marqué. La commune de Dolomieu (3 000 hab.) cherche son médecin depuis un an… et le même problème existe à la Tour-du-Pin (8 000 hab.) pourtant sous préfecture.

Les grandes villes sont pour l’instant épargnées, surtout lorsqu’elles ont des facultés de médecine. 

 

 

Dossier à lire en intégralité : L’ESSOR

 

 

197

ZONES SOUS-DOTÉES

28 Juillet 2015

Dans son dernier numéro, Mag2Savoies consacre un dossier à la pénurie de chirurgiens-dentistes sur les territoires de Savoie et Haute-Savoie. Le Docteur Balagna, Président de l’URPS CD-RA, a répondu aux questions de la journaliste sur ce thème.

 

Plusieurs sujets ont été abordés dans ce dossier : de l’énumération des zones sinistrées en Savoie (Tarentaise, Modane, Gilly, La Chambre, Saint-Pierre-en-Faucigny, Vallée de l’Arve…), aux conséquences concrètes pour les patients comme les délais toujours plus importants de rendez-vous, ou encore les interrogations sur les formations des nouveaux étudiants.

 

Le Docteur Balagna a tenu à souligner que malgré ces difficultés « sous-dotation ne veut pas dire sous-chirurgie. Globalement, les actes réalisés sont les mêmes qu’en zone urbaine. ».

 

Le témoignage d’une étudiante en chirurgie dentaire à Lyon et originaire de Savoie, qui a fait le choix du CESP pour ses deux dernières années d’études a complété l’article. « La Savoie n’est pas à l’autre bout du monde ! » affirme Lauren. « Dans les zones reculées, on est beaucoup plus proche de nos patients et on subit beaucoup moins la pression. » conclut-elle avec optimisme.

 

 

 

Dossier à lire en intégralité : Dossier MAG2SAVOIES

 

 

198

Elections et Bilan Mandat

17 Septembre 2015

Les  mandats  des  membres  des  assemblées  des  URPS élus en 2010 arrivent à échéance. Pour le renouvellement de ces unions (chirurgiens-dentistes, pharmaciens, infirmiers et masseurs-kinésithérapeutes), la  date  des  prochaines  élections  est fixée au lundi 7 décembre prochain.

 

En Rhône-Alpes Auvergne (les deux régions ayant d’ores et déjà anticipé la fusion), les syndicats de chirurgiens-dentistes peuvent déposer leurs listes jusqu’au lundi 28 septembre : au total ce sont 3 listes de 22 candidats qui seront proposées pour 18 postes à pourvoir, et quelques 4 500 votants potentiels.

Dans le cadre de cette élection, une commission d’organisation et de régulation, la Commission d'Organisation Electorale (COE), supervise la bonne marche du processus électoral : constitution des listes, distribution des tracts, vérification des matériels de vote, etc. Cette surveillance est assurée par l’ARS.

 

Dossier à lire en intégralité : Instructions ministérielles relatives au renouvellement des membres des assemblées des unions régionales des professionnels de santé

 

199

Elections et Bilan Mandat

19 Septembre 2015

L’élection pour le renouvellement des élus des URPS est fixée au 7 décembre.  Après 4 ans ½ de présidence, le Docteur Balagna, Président de l’URPS-CDRA revient sur les temps forts de ce mandat.

 

« Ces quatre dernières années ont vu la concrétisation de deux évolutions majeures.

La première est que nous avons su fédérer les énergies des trois syndicats de la profession (CNSD, FSDL, UJCD) autour d’un mot d’ordre commun « Nous parlons d’une même bouche ». Cette initiative, plutôt inédite dans les pratiques syndicales, a été rendue possible par la création des URPS.

La deuxième évolution que je veux souligner, est le décloisonnement de l’ensemble des professions libérales. Les sept URPS de Rhône-Alpes ont en effet créé en 2013, à notre initiative, l’AURA (Association des Unions Régionales des Professionnels de Santé de Rhône-Alpes) qui rassemblent près des 20 000 praticiens libéraux. L’objectif est de mutualiser nos moyens et d’assurer la défense de l’exercice professionnel libéral en région. Une nouvelle étape va d’ailleurs être franchie bientôt, avec l’ouverture de la Maison Régionale des Professionnels de Santé, à Lyon.

 

Enfin, je terminerai en disant qu’au cours de ces dernières années, notre profession a acquis auprès des institutions une visibilité et une légitimité plus fortes, grâce notamment aux actions et aux projets menés dans l’ensemble des départements rhônalpins, au côté des élus, de nos partenaires et patients. »

200

Soirée CESP 14/10

5 Octobre 2015

Après le succès rencontré l’an dernier, l’URPS CD-RA participe cette année encore à la réunion d’information sur le Contrat d’Engagement de Service Public (CESP) le 14 octobre prochain à la Faculté d’odontologie de Lyon.

 

Cette soirée permettra, en présence des responsables de la Faculté, de l'ARS, du Conseil Départemental de l'Ordre des chirurgiens-dentistes et des délégués de l'URPS, de faire découvrir aux étudiants les avantages du CESP. 

 

Pour rappel, le principe du CESP est de proposer aux étudiants et aux internes en médecine et en odontologie, une allocation mensuelle de 1 200€.

En échange, les bénéficiaires s’engagent – pendant un nombre d’années égal à celui durant lequel ils auront perçu l’allocation – à s’installer dans une zone où la continuité des soins est menacée. Souscrire un CESP, c’est aussi bénéficier d’un accompagnement individualisé durant toute la formation et d’un soutien au moment de l’installation ou de la prise de fonctions.

 

« L’URPS CD-RA soutient ce dispositif contribuant à l’avenir de notre profession et à l’installation de jeunes confrères sur des territoires sous dotés voire très sous dotées. » confirme le Dc Balagna, Président de l’URPS CD-RA. « C’est pourquoi nous participons pour la 2ème année à cette réunion d’information auprès des étudiants. Nous sommes également à l’initiative de 2 journées trans-générationnelles, qui ont permis à ces jeunes d’échanger concrètement avec praticiens et élus. ».

 

> Plus d’informations : Facebook AECDL

 

201

Conférence de Presse Région

27 Octobre 2015

Dans le cadre de ses missions d’accompagnement et de valorisation de la profession, l’URPS CD-RA a réalisé un baromètre d’image régional afin de mieux connaître la perception qu’ont les patients de la profession de chirurgien-dentiste. Les résultats seront présentés au mois de novembre lors de 5 conférences de presse.

Ces rencontres auront lieu :

- le jeudi 5 novembre à Lyon

- le jeudi 12 novembre à St Etienne (petit-déjeuner) puis à Valence (déjeuner)

- le vendredi 13 novembre à Chambéry (petit-déjeuner) puis à Grenoble (déjeuner)

 

L’enquête a été menée en début d’année par le cabinet Aviso et a également été l’occasion de demander aux chirurgiens-dentistes la manière dont ils pensaient être perçus. Ces résultats, parfois inattendus, permettent d’avoir une photographie exacte de l’image qu’ont les rhônalpins de leurs praticiens et de mettre en place de nouvelles actions, pour les années à venir, en adéquation avec ces attentes.

 

Rendez-vous sur notre site internet et notre fil Twitter (@URPS_CDRA) pour connaître tous les chiffres ! 

203

Bilan 1

Description de la vidéo: 

Bilan de mandature de l'URPS Chirurgiens-Dentistes Auvergne - Docteur Nicole Chambéraud

204

Bilan 2

Description de la vidéo: 

Bilan de mandature de l'URPS Chirurgiens-Dentistes Rhône-Alpes - Docteur Philippe Balagna

211

RESULTATS BAROMETRE RÉGIONAL

8 Novembre 2015

Les Rhônalpins ont une bonne image de leur chirurgien-dentiste ! 89 % des rhônalpins interrogés ont une bonne image de la profession de chirurgien-dentiste, voire une très bonne image pour près d’un tiers d’entre eux. Les résultats de cette étude sont présentés à Lyon cette semaine.

Cette bonne image est notamment fondée sur l’expérience des personnes interrogées qui, pour 50 % d’entre elles, disent n’avoir jamais eu de problème avec leur praticien, 23 % reconnaissant leur professionnalisme et la qualité des soins produits. Enfin, la mission de santé publique et la prise en compte de la douleur sont également soulignées comme des qualités de la profession.

Pour le Docteur Philippe Balagna, Président de l’URPS CD-RA : « Nous avons effectivement été agréablement surpris par ces résultats ! Cette étude est une première, qui va nous permettre d’identifier les freins soulevés par les patients et de rechercher des solutions pour les supprimer, et améliorer ainsi la santé de tout un chacun en permettant l’accès aux soins pour tous. »

Dans le département du Rhône, 93,9 % des rhodaniens sont globalement satisfaits de leur chirurgien-dentiste. Les trois motifs de la bonne image de la profession sont :

-               satisfait de son dentiste / n’a jamais eu de problème (43,0 %)

-               professionnalisme / qualité des soins

-               confiance en la profession / corps professionnel diplômé

Le principal point faible rapporté par les sondés concerne les tarifs, jugés trop élevés (16,1 %).

« Bien que les chirurgiens-dentistes rhodaniens soient perçus comme plus à l'écoute de leurs patients parmi ceux qui ont une bonne image, la relation est moins complice entre soignants et soignés qu'en zone rurale ou semi-rurale. Ce constat met en lumière l'importance de notre écoute et de notre empathie dans l'appréciation individuelle et collective de notre profession. » conclut le Dr Balagna, également chirurgien-dentiste à Lyon.

 

Plus d’informations : fil Twitter (@URPS_CDRA)

 

 

212

RESULTATS BAROMETRE LOIRE

12 Novembre 2015

Le baromètre d’image régional réalisé par l’URPS CD-RA permet de faire ressortir des statistiques départementales sur la perception qu’ont les patients de la profession de chirurgien-dentiste. Dans la Loire, les résultats sont très positifs et soulignent l’importance de l’expérience personnelle du patient.

Le département de la Loire partage ainsi le résultat le plus positif de cette étude avec l’Ardèche : 93,8 % des ligériens ont une bonne, voire une très bonne image des chirurgiens-dentistes. 98,5 % des sondés sont satisfaits de leur praticien, ce qui en fait également le troisième taux de satisfaction de la région. 30,8 % estiment même que l’image de la profession s’est améliorée ces dernières années, notamment grâce à une meilleure gestion de la douleur.

Cette étude met en avant un point essentiel : l’image de la profession de chirurgien-dentiste s’appuie avant tout sur l’expérience personnelle du patient. Pour plus de la moitié des sondés (58 % dans la Loire contre 50 % pour la Région), la bonne image des chirurgiens-dentistes vient du fait de ne jamais avoir connu de mauvaise expérience avec un praticien.

Le principal frein rencontré par les sondés est la difficulté à obtenir un rendez-vous (pour 21,6 %), une réalité encore récurrente dans ce département qui compte plusieurs zones sous-dotées.

Le point de vue du représentant de l’URPS CD-RA dans la Loire : « Je suis très agréablement surpris des résultats présentés. La Loire est un département à dominante ouvrière et rurale sortant difficilement de la crise économique que nous traversons. Malgré tout, la peur de la douleur et le coût des soins dentaires n'ont pas entachés l'image du chirurgien-dentiste jugée très bonne ou bonne pour 93,8% des ligériens ce qui place notre département en tête de la région, à égalité avec l’Ardèche. Les résultats de l’étude démontrent qu'ici le chirurgien-dentiste, personnalité locale, a une image positive proche de son patient, il est à l'écoute. »

 

Plus d’informations : fil Twitter (@URPS_CDRA)

> Dossier de presse: ICI

 

213

RESULTATS BAROMETRE DRÔME - ARDECHE

12 Novembre 2015

Les Rhônalpins habitant un territoire sous-doté ont une meilleure image de la profession de chirurgien-dentiste. En Drôme-Ardèche, les personnes interrogées apprécient et reconnaissent le professionnalisme (des soins de qualité) de leur chirurgien-dentiste.

Ainsi, l’Ardèche, qui compte 160 chirurgiens-dentistes, partage-t-elle ex-aequo le plus haut taux d’image positive avec le département de la Loire : 93,8 % des sondés ont une bonne ou une très bonne image des chirurgiens-dentistes. Dans la Drôme, ce taux de satisfaction est de 92,1%.

98,6% des drômois interrogés sont satisfaits de leur chirurgien-dentiste. Par ailleurs, ils sont plus nombreux à définir comme motif de bonne image de la profession l’attention portée par les praticiens à soulager la douleur (9 points au-dessus de la moyenne régionale).

Le principal point faible souligné dans ces départements est la difficulté à prendre un rendez-vous (15,4 % en Ardèche et 12,4 % dans la Drôme).

Le point de vue du représentant de l’URPS CD-RA en Drôme-Ardèche : « Avec 93,8% de bonne ou très bonne image auprès des Ardéchois et 98,6% des Drômois satisfaits de leur chirurgien dentiste, nos deux départements ont montré l’attachement de nos populations à notre profession. Nous ne pouvons que nous en réjouir et prendre cette marque de confiance pour construire l’avenir de notre profession. De manière générale, ces résultats sont encourageants pour les près de 500 chirurgiens-dentistes qui travaillent au quotidien dans nos deux départements avec souvent une grande disponibilité et des territoires très larges à couvrir, certaines zones de nos départements étant sous dotées voire très sous dotées en praticien. »

 

Plus d’informations : fil Twitter (@URPS_CDRA)

> Dossier de presse: ICI et ICI

 

214

RESULTATS BAROMETRE SAVOIE - HAUTE-SAVOIE

14 Novembre 2015

Plus de 93 % des savoyards et hauts-savoyards ont une bonne image de la profession. Dans ces départements, les résultats du baromètre d’image mettent en avant le fait que le chirurgien-dentiste est, sans conteste, un acteur du domaine médical.

En effet, pour 73 % des rhônalpins, la profession relève du domaine médical (12,6 % du domaine technique et 7,5 % du domaine commercial), en particulier pour les plus jeunes et les actifs. Cette perception est encore plus prononcée en Savoie (78,3 %) et en Haute-Savoie (80,8 %).

93,4% des savoyards et 93,7 % des hauts-savoyards ont une bonne image de leur praticien, notamment du fait de leur professionnalisme (cabinets dentaires propres, qualité des soins, traitements adaptés à partir de diagnostics).

Le point de vue du représentant de l’URPS CD-RA dans les deux Savoie : « La Savoie arrive en 2ème position juste derrière la Haute-Savoie au niveau de la bonne image de marque des chirurgiens dentistes, ce qui est très satisfaisant pour nous qui représentons la profession en pays de Savoie. Nos départements possèdent 2 spécificités principales : premièrement, nos territoires comprennent des zones urbaines normalement dotées et a contrario des zones montagneuses sous-dotées en professions de santé dans certaines vallées alpines. Ensuite, nos régions touristiques imposent des rythmes saisonniers marqués par les vacances hivernales pendant lesquelles l’activité peut être très marquée notamment en stations. C’est sans doute pour cela que d’après les résultats de l’enquête, les patients sont demandeurs d’une part de plus de disponibilité et d’autre part d’une meilleure répartition des cabinet dans les zones rurales. »

 

Plus d’informations : fil Twitter (@URPS_CDRA)

> Dossier de presse: ICI

 

215

RESULTATS BAROMETRE ISERE

14 Novembre 2015

94,3 % des isérois sont satisfaits de leur chirurgien-dentiste et ils sont plus nombreux que la moyenne à estimer que la proximité géographique est un critère de choix important.

En effet, les trois premiers critères de choix du chirurgien-dentiste en Isère sont : sur recommandation (51,2 %, + 6,2 points vs la moyenne régionale), sa situation géographique (43,7 %, + 8,8 points vs la moyenne régionale) et la qualité des soins apportée (10,4 %).

Pour les patients isérois, la proximité géographique est donc un critère important qui contribue au lien de confiance qui s’instaure entre le patient et le praticien.

87,2% des isérois ont une bonne ou une très bonne image des chirurgiens-dentistes, cependant, comme dans d’autres départements, 17% des sondés évoquent des tarifs trop élevés comme frein à la consultation. Leurs attentes vis-à-vis de la profession se porte ainsi sur la baisse des prix (37 %) et plus de transparence sur ces derniers (15,8%).

Le point de vue du représentant de l’URPS CD-RA de l’Isère : « Je me réjouis des taux élevés de satisfaction et la bonne image que notre profession a dans la populations iséroise avec 94,3% de la population satisfaite de son chirurgien dentiste. Même si comme pour le Rhône, ces chiffres sont un peu moins élevés que dans les départements plus ruraux de notre région, ils révèlent toutefois un véritable attachement à notre profession ce que nous ne pensions pas forcément lors du lancement de cette enquête. Autre source de satisfaction, les Isérois sont plus fidèles à leur chirurgien-dentiste que la moyenne régionale, ce qui est notamment important dans des zones urbaines où le patient peut être plus volatil. »

 

Plus d’informations : fil Twitter (@URPS_CDRA)

> Dossier de Presse: ICI

 

216

ELECTIONS URPS

24 Novembre 2015
Les chirurgiens-dentistes sont amenés à voter pour les élections des URPS le 7 décembre prochain. 
Le vote s'effectue exclusivement par correspondance et votre matériel de vote vous sera envoyé dès la fin du mois de novembre à votre cabinet. 

Si toutefois vous constatez que vous n'avez pas reçu votre matériel de vote au plus tard le 30 novembre 2015 :
  • veuillez adresser un mail à l'adresse suivante : ars-rhonealpes-deos-premier-recours@ars.sante.fr en mentionnant votre nom, prénom, profession et adresse professionnelle 
  • ou appelez le 04 27 86 55 23 ou le 04 27 86 56 52 afin que votre matériel de vote vous soit envoyé au plus vite.
217

Résultats des élections des chirurgiens-dentistes libéraux à l’URPS Chirurgiens-dentistes Auvergne Rhône-Alpes

21 Décembre 2015

Les votes pour élire les représentants des chirurgiens-dentistes libéraux conventionnés au sein des Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) ont été dépouillés vendredi 11 décembre 2015.

A l’instar ce qui a été noté sur le plan national, le taux de participation en région Auvergne Rhône-Alpes est de 44,31 %, en retrait par rapport à la participation au précédent scrutin. Au total, ce sont 1 955 professionnels qui ont voté sur 4412 inscrits.

Les équilibres syndicaux se trouvent modifiés.

La FSDL progresse, avec 870 voix représentant 47,28 % des suffrages exprimés, suivie par la CNSD avec 589 voix représentant 32,01 % des suffrages exprimés et l’UJCD avec 381 voix soit 20,71 % des suffrages exprimés.

Ces résultats déterminent le nombre de sièges dont les syndicats de chirurgiens-dentistes disposeront au sein de l’URPS CD-Auvergne Rhône-Alpes, qui contribuera à l’organisation de l’offre de soins régionale, en partenariat avec l’agence régionale de santé. 

Les 18 administrateurs élus issus de 8 des 12 départements de la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes sont :

Pour la liste  FSDL : 9 administrateurs

·             BARTHELEMY  Marc                         (département 38)

·             AUTISSIER  Félix                              (département 63)

·             MONNET  Isabelle                             (département 63) 

·             LENFANT  Eric                                   (département 69)

·             HIRSCH  Laurent                               (département 73)

·             GARAUD  Hélène                              (département 38)

·             LE FUR  Yann                                    (département 38)

·             JOLY  Fabrice                                    (département 69)

·             TSIBIRIBI  Panayota                         (département 07)    

 

Pour la liste CNSD : 6 administrateurs 

·             BALAGNA  Philippe                          (département 69)

·             CHAMBEREAU  Nicole                    (département 63)

·             LACROIX  Max                                 (département 42)

·             VERCHERE  Alain                            (département 01)

·             CHOUGOUL  Hatem                        (département 38)

·             LEBEAU  Dominique                        (département 69)

 

Pour la liste UJCD : 3 administrateurs

·             MOUMINOUX   Franck                     (département 15)

·             BRUYERE  Patrick                            (département 69)

·             CHADEYRAS  Ludovic                     (département 63)   

218

Communiqué de presse - Nouveau bureau de l'URPS

26 Janvier 2016

Communiqué de presse présentant le nouveau bureau de l'URPS des Chirurgiens-Dentistes d'Auvergne Rhône-Alpes.

Veuillez cliquer ici pour accéder au document 

 

220

IMPORTANT - DENTEXIA

8 Mars 2016

L’association DENTEXIA a été déclarée le 4 mars 2016 en liquidation judiciaire par le Tribunal de Grande Instance d’Aix en Provence avec un passif colossal déclaré de 22 millions d’Euros en 4 années d'existance.

Dans ses attendus, le tribunal déclare que "les grands principes ayant gouverné à la loi Bachelot semblent avoir été oubliés au profit d’une organisation mercantile. L’offre de reprise d’activité au profit de l’association DENTEGO s’inspire singulièrement du même modèle d’organisation qui ne permet pas de garantir le maintien de l’activité".

 

Ce jugement fait suite à la procédure de redressement judiciaire en date du 24 novembre 2015.

Entre temps, deux centres dentaires DENTEXIA, à Lyon et Chalon - sur - Saône, ont été suspendus d’activité par les ARS respectives pour raisons sanitaires. 

Tous les centres dentaires dépendant de l'association DENTEXIA ont donc cessé leur activité.

Plus de 1000 patients qui étaient en cours de soins se retrouvent sans praticien, alors qu’ils ont le plus souvent réglé d’avance la totalité des honoraires.

Un "collectif contre DENTEXIA" a été créé par ces patients en déshérence. Ils sollicitent des praticiens libéraux pour terminer les soins mais cela pose de nombreux problèmes médicaux–juridiques non éclaircis à ce jour.

Les patients doivent d’abord préserver leurs droits et mener leurs procédures d'indemnisation.

Les confrères sollicités ne peuvent pas engager leur responsabilité professionnelle dans un tel contexte, sans une clarification de la situation.

 

Depuis 4 ans, nous dénonçons les pratiques inadmissibles de ces centres de soins dits low-costs sous statut loi 1901 et alerté notre ARS sur les conséquences. Ils profitent de l’absence de garde-fous de la loi HPST qui les exonère du respect des codes de la Santé et de déontologie au détriment de la protection des patients, avec des dérives mercantiles comme nous le constatons aujourd'hui.

 

Notre URPS a demandé à l’ARS de la région Auvergne Rhône-Alpes par courrier en date du 12 février 2016, l'organisation d'une réunion pour faire le bilan de cette situation.

Elle a été programmée après l’audience du jugement précité et elle aura lieu le mardi 8 mars 2016.

Le Président du Conseil de l’Ordre du Rhône a été invité à y participer. 

 

L’ordre du jour de cette première réunion concerne la continuité des soins qui est une des missions des ARS et des URPS. 

Notre URPS tiendra la profession informée des suites de cette concertation.

« …Elles participent notamment :
1 - A la préparation et la mise en œuvre du projet régional de santé,
2 – A l’analyse des besoins de santé et de l’offre de soins, en vue notamment de l’élaboration du schéma régional d’organisation des soins,
3 – A l’organisation de l’exercice professionnel, notamment en ce qui concerne la permanence des soins, la continuité des soins et les nouveaux modes d’exercice,
4 – A des actions dans le domaine des soins, de la promotion de la santé et de l’éducation thérapeuthique,
5 – A la mise en œuvre des contrats pluriannuels d’objectifs et de moyens avec les réseaux de santé, les centres de santé, les maisons de santé et les pôles de santé, ou de contrats ayant pour objet d’améliorer la qualité et la coordination des soins mentionnés à l’article L4135-4,
6 – Au déploiement et à l’utilisation des systèmes de communication et d’information partagés,
7 – A la mise en œuvre du développement professionnel continu. »

« … Les Unions régionales des professionnels de santé et leur fédérations contribuent à l’organisation et à l’évolution de l’offre de santé au niveau régional, notamment de la préparation du projet régional de santé et à sa mise en œuvre.  Les unions régionales des professionnels de santé peuvent conclure des contrats avec l’agence régionale de santé et assurer des missions particulières impliquant les professionnels de santé libéraux dans les domaines de compétences de l’agence. Elles assument les missions qui leur sont confiées par les conventions nationales prévues au titre VI du livre 1er du code de la sécurité sociale. »

Liste agendas et actualites

03/08/2016
03/08/2016
11/24/2015
11/24/2015
11/14/2015
11/14/2015
11/12/2015
11/12/2015
11/12/2015
11/12/2015
11/08/2015
11/08/2015
10/27/2015
10/27/2015
10/05/2015
10/05/2015
09/19/2015
09/19/2015
09/17/2015
09/17/2015
07/28/2015
07/28/2015
07/20/2015
07/20/2015
07/08/2015
07/08/2015
07/03/2015
07/03/2015
06/12/2015
06/12/2015
06/11/2015
06/11/2015
06/05/2015
06/05/2015
05/19/2015
05/19/2015
04/28/2015
04/28/2015
04/14/2015
04/14/2015
03/10/2015
03/10/2015
03/03/2015
03/03/2015
02/23/2015
02/23/2015
02/16/2015
02/16/2015
01/30/2015
01/30/2015
12/31/2014
12/31/2014
12/10/2014
12/10/2014
11/25/2014
11/25/2014
11/23/2014
11/23/2014
11/23/2014
11/23/2014
11/09/2014
11/09/2014
09/29/2014
09/29/2014
09/30/2014
09/30/2014
09/25/2014
09/25/2014
06/19/2014
06/19/2014
06/24/2014
06/24/2014
06/18/2014
06/18/2014
06/18/2014
06/18/2014
06/11/2014
06/11/2014
06/03/2014
06/03/2014
06/03/2014
06/03/2014
03/14/2014
03/14/2014
12/13/2013
12/12/2013